Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Archive pour le 16 octobre, 2020

La Dernière geste, tome 2 : L’Héritage du rail de Morgan of Glencoe

Posté : 16 octobre, 2020 @ 5:03 dans Avis littéraires, Coup de cœur | Pas de commentaires »

Genre : FantasyL'Héritage du rail

Editeur : ActuSF (Naos)

Année de sortie : 2020

Nombre de pages : 467

Synopsis : Alors que la nouvelle se répand en Keltia, Yuri, ramenée de force à l’ambassade du Japon, est déterminée à reprendre sa liberté malgré tout. Mais comment fuir, et où trouver refuge ? Seul le Rail seul désormais capable de lui donner asile …

Après les débuts en fanfare de la série La Dernière Geste de Morgan of Glencoe, romancière et harpiste professionnelle, voici enfin le deuxième tome très attendu des lecteurs et des lectrices.

 

Avis : Après mon immense coup de cœur pour le tome 1 de cette série, Si loin du soleil/Dans l’ombre de Paris, je n’ai pas résisté à l’envie de demander le tome 2 à ActuSF !

L’Héritage du rail est, pour moi, à la hauteur de son prédécesseur ! J’y ai retrouvé l’écriture de Morgan of Glencoe, toujours aussi fluide et toujours aussi séduisante ainsi que le mélange de langues qu’elle affectionnait déjà dans le premier volume, les personnages auxquels je me suis attachée, l’univers que j’adore, la diversité que l’on trouvait déjà dans Si loin du soleil. Tout cela est accompagné par l’évolution à la fois des personnages et de l’intrigue.

En effet, si Yuri, princesse japonaise qui a l’habitude qu’on la serve et qu’on lui obéisse, a été bousculée par son entrée aux Égouts, dans ce tome, elle a pris de l’assurance, répond, sait ce qu’elle veut et n’hésite pas à saisir toutes les occasions. SPOILER 1 Quant à Bran, le lecteur découvre à la fois son hyper-sensibilité et un pan de son passé qu’il a entraperçu dans le tome 1. J’ai aimé également la prise de conscience d’Alcyone SPOILER 2 D’autres personnages que j’adore se trouvent dans ce tome : Ren, le médecin Spectral incapable de faire du mal, la Capitaine, qui devient une sorte de modèle. D’autres personnages évoluent et deviennent plus attachants SPOILER 3 Enfin, nous entrons dans l’intériorité de nouveaux personnages, comme Aliénor ou Abbas Bennacer, offrant un autre point de vue et un nouvel éclairage sur l’histoire.

Quant à l’intrigue, elle m’a semblé prendre une direction plus « globale », plus importante avec SPOILER 4 La situation en France n’était pas au beau fixe dans Si loin du soleil ; je pense qu’on peut dire qu’elle empire dans ce tome. SPOILER 5 De plus, l’autrice nous a bien fait comprendre qu’elle était capable de tuer des personnages auxquels le lecteur s’est beaucoup attaché, déclenchant des torrents de larmes : j’ai donc parfois tremblé pour certains d’entre eux ! Quant aux larmes, elles sont venues au début du roman ; en effet, ce tome commence là où le volume précédent s’achève et montre donc les conséquences et les réactions des personnages à ce qui est arrivé. Difficile de lire ce livre en public !

Concernant l’univers, j’ai aimé que l’on retrouve le Rail, comme l’indique déjà le titre de ce tome ! J’adore les trains, j’adore l’ambiance de la Rame 5 et j’ai adoré retrouver ses habitants – évidemment, un groupe qui ressemble davantage à une famille qu’à une bande d’amis, ça ne peut que me plaire ! J’ai aimé que l’on explore aussi d’autres lieux, comme le château de France ou Keltia, mais aussi que l’on sorte de ces endroits auxquels le lecteur pouvait s’attendre ! Nous voyons également un peu plus de l’univers des Bardes tout en n’en apprenant pas grand-chose, ce que j’ai trouvé un peu dommage, même si certaines scènes donnent envie d’entrer davantage dans le Cercle Bleu ! Enfin, les passages en Keltia m’ont ravie ! Nous en découvrons à la fois plus sur les personnages et sur le monde créé par l’autrice, c’était parfait !

La fin apporte quelques révélations assez inattendues : SPOILER 6

 

Donc, ce livre est un excellent deuxième tome qui ne donne qu’une seule envie : continuer à lire et à découvrir l’univers de la série !

 

SPOILER 1 La voir sur le Rail était un plaisir parce qu’elle semble faire partie, temporairement, d’une nouvelle famille, étant donné que les Égouts sont tombés. Encore une fois, j’adore les trains ET les groupes de personnages unis. Donc retrouver (presque) tous les personnages dans la Rame 5 était un régal !

SPOILER 2 lorsqu’il se rend compte qu’il a de la chance de vivre sur le Rail et non dans la rue ou enfermé comme un animal dans une cage pour combattre en arènes.

SPOILER 3 comme Ryûzaki et Levana. Le colonel et son lieutenant m’ont laissé un goût amer à la fin du premier tome, puisqu’ils participent à l’assaut dans les Égouts. Ici, ils sont déterminés à sauver Yuri, qui n’en a pas besoin. Ils décident alors de la suivre tout de même afin de la protéger. J’ai aimé les voir s’interroger, changer d’avis, avoir du mal à admettre que les fées ne sont pas des animaux – ce qui n’est pas encore tout à fait acquis pour eux ! Ils sont vraiment devenus attachants et j’ai adoré que Levana prenne peu à peu conscience qu’elle n’est pas un objet. 

SPOILER 4 la mort du roi Louis XX, le couronnement de son fils Louis-Philippe et le plan de celui-ci pour écraser Keltia.

SPOILER 5 Plusieurs personnages comprennent que le nouveau roi ne sera pas manipulable : Abbas Bennacer craint pour le Sultanat et l’Empire par exemple et Aliénor sait qu’elle doit avoir recours au plus de finesse et de subtilité possible à la Cour.

SPOILER 6 Je ne sais pas comment, mais je n’ai pas vu venir le fait que Ryûzaki est en fait le frère de Yuri ! Comme je n’ai pas vu venir l’héritage de Yuri !! Et l’histoire de Kenzô !

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes