Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Tiny Beautiful Things: Advice on Love and Life from Someone Who’s Been There de Cheryl Strayed

Classé dans : Avis littéraires,Coup de cœur — 29 juillet 2020 @ 2 h 15 min

Genre : Mémoires, TémoignageTiny Beautiful Things

Editeur : Atlantic Books

Année de sortie : 2013

Nombre de pages : 359

Titre en français : Pas encore traduit

Synopsis : Life can be hard: your lover cheats on you; you lose a family member; you can’t pay the bills—and it can be great: you’ve had the hottest sex of your life; you get that plum job; you muster the courage to write your novel. Sugar—the once-anonymous online columnist at The Rumpus, now revealed as Cheryl Strayed, author of the bestselling memoir Wild—is the person thousands turn to for advice.
Tiny Beautiful Things brings the best of Dear Sugar in one place and includes never-before-published columns and a new introduction by Steve Almond.  Rich with humor, insight, compassion—and absolute honesty—this book is a balm for everything life throws our way.

 

Avis : J’errais sans but sur Scribd – comme souvent – quand, soudain, je suis tombée sur ce livre. Et je me suis dit : « pourquoi pas ? »

Ce livre est un recueil de lettres échangées entre Sugar/Cheryl Strayed et ses lecteurs/correspondants quand elle écrivait une rubrique « courrier des lecteurs » pour un journal. J’avais compris, grâce aux résumés et au titre, que ces lettres étaient très personnelles et qu’elles demandaient des conseils de vie, parfois lors de périodes très difficiles. Mais je ne m’attendais pas à être une épave sanglotante dès le premier échange de lettres !

Tiny Beautiful Things est un livre puissant, très touchant et authentique ; je l’ai lu petit à petit pour ne pas être engloutie par lui. Le lecteur sent que l’autrice ne juge aucun de ses correspondants et qu’elle essaie vraiment de tous les aider de manière personnalisée. Elle-même se livre dans ses lettres-retours : elle parle de ses expériences personnelles, faisant de ce livre des sortes de mémoires. On sentait parfois que la difficulté de répondre pour elle était réelle, qu’elle avait pris le temps de bien choisir ses mots, de bien mettre en ordre ce qu’elle disait. Je ne peux qu’imaginer comme il devait être dur de répondre à certains courriers. Je pense notamment au père qui a perdu son fils et qui ne sait pas comment continuer à vivre sans lui … J’ai pleuré en lisant ce livre, mais il m’a également emplie d’espoir.

 

Donc, un livre que je recommande à tous, avec quelques avertissements quand même : presque aucun sujet n’est léger dans ce livre.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes