Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Aristotle and Dante Discover the Secrets of the Universe de Benjamin Alire Saenz

Classé dans : Avis littéraires — 29 juillet 2020 @ 2 h 19 min

Genre : Contemporaine Aristotle and Dante

Editeur : Simon & Schuster

Année de sortie : 2014 [2012]

Nombre de pages : 359

Titre en français : Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers

Synopsis : Dante can swim. Ari can’t. Dante is articulate and self-assured. Ari has a hard time with words and suffers from self-doubt. Dante gets lost in poetry and art. Ari gets lost in thoughts of his older brother who is in prison. Dante is fair skinned. Ari’s features are much darker. It seems that a boy like Dante, with his open and unique perspective on life, would be the last person to break down the walls that Ari has built around himself.

But against all odds, when Ari and Dante meet, they develop a special bond that will teach them the most important truths of their lives, and help define the people they want to be. But there are big hurdles in their way, and only by believing in each other―and the power of their friendship―can Ari and Dante emerge stronger on the other side.

 

Avis : Je ne m’attendais pas à autant apprécier ce livre !

J’ai eu du mal avec le début de ce roman, notamment avec l’écriture : quelque chose ne fonctionnait pas pour moi avec ce style ce qui m’empêchait d’entrer complètement dans l’histoire – je dois préciser que c’était mon retour à la fiction !

J’ai peu à peu été séduite par la relation d’Aristote et Dante [SPOILER 1] J’ai beaucoup aimé Dante, sa personnalité, le fait qu’il s’accepte – ce qui n’est pas le cas du monde autour de lui. Il a quelques doutes, mais beaucoup moins qu’Aristote, qui, lui, est coincé dans son passé. J’ai beaucoup aimé découvrir peu à peu son histoire, même s’il est parfois dur de se trouver dans la tête d’Ari : il souffre ET il nie. Il n’accepte ni son passé, ni qui il est, ni ce qu’il veut : il est complètement perdu, ce qui rend ses pensées à la fois pénibles et déprimantes à lire.

J’ai aimé la fin : toutes ces révélations et [SPOILER 2] Mais, la résolution arrive beaucoup trop vite pour moi ; j’en attendais un peu plus ! 

 

Donc, un bon livre qui m’a surprise ! 

 

SPOILER 1 : même s’il est clair qu’ils tombent amoureux l’un de l’autre sans se l’admettre, même avant la scène de l’accident pour moi – surtout en ce qui concerne Aristote qui refuse de reconnaître qu’il est amoureux parce qu’être gay ne rentre pas dans son idéal de vie visiblement. 

SPOILER 2 : enfin, Ari accepte son amour pour Dante !! 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes