Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

The Hitch Hiker’s Guide to the Galaxy, book 1 de Douglas Adams

Classé dans : Avis littéraires — 20 février 2020 @ 15 h 31 min

Genre : Science-fictionThe Hitch Hiker's Guide to the Galaxy

Editeur : Windmill

Année de sortie : 2014 [1979]

Nombre de pages : 153

Titre en VF : Le Guide du voyageur intergalactique, tome 1

Synopsis : First a legendary radio series, then a sequence of bestselling books, and most recently a blockbuster movie, The Hitch Hiker’s Guide to the Galaxy is one of the greatest fictional enterprises of the twentieth century. Reissued in time for the first novel’s thirty-fifth anniversary, this hardback omnibus edition features all five parts of the trilogy, along with a wealth of extra material prefaced and contextualised by Jem Roberts, the official biographer of Douglas Adams, to complete the canon.

This unique hardback edition is indispensable for any would-be galactic traveller, and a must-read for all Douglas Adams fans.

 

Avis : Cela fait un long moment que j’ai cette superbe édition dans la PAL : il était temps que je l’en sorte !

Je ne m’attendais à rien de spécial, et je pense que c’est la meilleure façon pour moi d’apprécier un livre ! En raison de cette absence d’attente, j’ai vraiment apprécié ma lecture ! Je peux le dire : j’ai, a priori, tout aimé dans The Hitch Hiker’s Guide to the Galaxy ! Je peux même dire qu’on est assez proche du coup de cœur : il pourrait arriver avec le prochain tome !

J’ai donc aimé :

l’humour : il m’a vraiment fait rire parfois, et je ne m’y attendais pas ! Je n’ai jamais lu de livre à l’humour « Monty Python », donc je ne savais pas vraiment ce que j’allais découvrir. Je me suis surprise à éclater de rire parfois, d’autres fois à sourire. Je trouve qu’il est très difficile de faire rire avec un livre : quel talent ! Cet humour est omniprésent dans le roman, sans pour autant être lourd ou ridicule, à aucun moment ! Triple exploit donc !

la critique sociale : elle est clairement associée à l’humour parfois, et elle m’a fait rire à plusieurs reprises, même si, parfois, le ton devient un peu plus sérieux, basculant presque dans « l’humour noir ». Pour autant, le « fun » revient toujours pour alléger le roman, tout en apportant matière à réflexion ! J’ai lu, avant ce premier tome, les introductions de Richard Dawkins et Nick Haraway, et j’ai reconnu certains éléments auxquels ils font allusion, comme les difficultés d’Arthur avec l’administration[SPOILER] C’est à la fois drôle et affreux que la Terre soit détruite, exactement comme la maison d’Arthur – on aime voir le thème du double/une mise en abîme ici !! – à cause de l’incapacité des Terriens à se rendre sur Alpha Proxima pour faire opposition à la destruction de la planète ; ou que cette élimination aurait pu être évitée si elle était sur le point de se produire cinq minutes plus tard ! [FIN DU SPOILER]

- le côté scientifique : pas sûre d’avoir tout compris, mais ce que j’ai saisi était très intéressant, très instructif, et ajoute vraiment quelque chose à l’histoire ! J’ai adoré le moment où un personnage mentionne le fait que les hommes sont la troisième espèce la plus intelligente sur la Terre ! Ce livre permet, en même temps, de remettre l’homme à sa place dans l’ordre cosmique – insignifiant donc !

le côté absurde : d’ordinaire, je n’aime pas l’absurde – c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai eu un peu de mal avec Alice au pays des merveilles – mais, ici, j’ai vraiment été séduite ! Probablement parce qu’on suit ici une sorte de logique de l’illogique ! [SPOILER] Mention spéciale à l’apparition des souris ! [FIN DU SPOILER]

- les extraits du Guide du voyageur intergalactique : j’ai eu l’impression d’être encore plus immergé dans le livre, et j’ai aimé que le titre reprenne justement le titre d’un livre qui va visiblement aider les personnages au cours de la série ! 

- Arthur en tant que personnage principal : il peut vraiment servir de relais au lecteur ! Terrien, il ne comprend absolument rien de ce qui se passe autour de lui et a besoin d’explications – qu’il n’obtient pas toujours d’ailleurs ! – tout comme le lecteur ! Il est maltraité par tous et par tout au fil des pages, et c’est à la fois drôle et terrible !

 

Donc, une excellente surprise ; j’ai vraiment hâte de lire la suite ! 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes