Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Carry On de Rainbow Rowell

Classé dans : Avis littéraires — 20 février 2020 @ 15 h 34 min

Genre : Fantasy, YACarry On

Editeur : MacMillan

Année de sortie : 2015

Nombre de pages : 517

Titre VF : Carry on

Synopsis : Simon Snow is the worst chosen one who’s ever been chosen.

That’s what his roommate, Baz, says. And Baz might be evil and a vampire and a complete git, but he’s probably right.

Half the time, Simon can’t even make his wand work, and the other half, he sets something on fire. His mentor’s avoiding him, his girlfriend broke up with him, and there’s a magic-eating monster running around wearing Simon’s face. Baz would be having a field day with all this, if he were here—it’s their last year at the Watford School of Magicks, and Simon’s infuriating nemesis didn’t even bother to show up.

Carry On is a ghost story, a love story, a mystery and a melodrama. It has just as much kissing and talking as you’d expect from a Rainbow Rowell story—but far, far more monsters.

 

Avis : J’ai lu Fangirl l’année dernière, et ce roman m’avait donné très envie de tenter Carry On, la fanfiction qu’écrit Kat !

Je n’ai jamais lu de fan-fiction, et je ne pensais pas le faire ; pas de raison particulière à cela, cela ne m’attire simplement pas – excepté quand je suis ENERVEE par une fin telle que celle de Rise of the Skywalker bien sûr ! Donc je ne savais pas du tout si j’allais apprécier Carry On, étant donné que c’était, à l’origine, une fan-fiction Harry Potter. J’ai tout aimé dans Fangirl, je me suis donc dit que je me lancerais un jour dans Carry On pour retrouver Simon et Baz !

J’ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture ! J’ai vu ce roman comme clairement séparé de Harry Potter ; je sais que c’est inspiré, c’est d’ailleurs facile à déceler dès le début, mais j’y ai aussi vu de grosses divergences qui permettent à ce livre de tenir seul – probablement, et en grande partie, parce que [SPOILER] je n’ai jamais cru en Drary ! Cela n’a jamais été quelque chose de concret pour moi, je n’ai jamais réussi à adhérer à l’idée. [FIN DU SPOILER] Il y a aussi d’énormes similitudes [SPOILER] Simon est un orphelin, qui a vécu parmi les Normaux. Il n’a aucune idée de ses capacités magiques avant que le Mage vienne le chercher. Cet homme devient son mentor – un équivalent plus jeune de Dumbledore, mais cet homme est aussi plus machiavélique, ou c’est une autre version du directeur de Poudlard. Simon a deux sidekicks, Penelope et Agatha. La première ressemble énormément à Hermione. Baz est un équivalent de Draco Malefoy, mais avec quelques différences non négligeables. Il y en a d’autres encore, mais je ne vais pas toutes les lister ici ! [FIN DU SPOILER] Bien sûr, malgré les similitudes, je le répète, Carry On est un roman à part entière !

Une des raisons principales pour laquelle j’ai aimé ce roman : Baz. J’ai vraiment adoré ce personnage, et j’ai été heureuse de découvrir, au fil des pages, que l’autrice avait écrit un roman à points de vue multiples, ce qui nous permet de nous glisser dans sa vision des choses ! J’aime beaucoup sa personnalité, son côté mélancolique/torturé [SPOILER] qui vient sans doute du fait qu’il est un vampire ! [FIN DU SPOILER] et le fait qu’il cache cette partie de lui-même à tout le monde, et surtout à son colocataire, Simon ! Un autre de mes personnages préférés : Penelope[SPOILER] Excellent mix entre Hermione Granger (le cerveau et les livres) et Ron Weasley (la grande famille et le frère qui travaille pour le Mage) ! [FIN DU SPOILER] Elle est excellente, et, clairement, Simon serait perdu sans elle ! J’ai adoré leur relation [SPOILER] qui prouve qu’on peut avoir un garçon et une fille dans un même livre sans que ceux-ci tombent automatiquement amoureux ! [FIN DU SPOILER] 

J’ai également beaucoup aimé le fait qu’on se trouve dans une école de magie (BIEN SUR !) et j’étais ravie d’avoir une carte sur les endpages de mon édition ! Watford est clairement un autre Poudlard, un autre rêve pour les Moldus rêvant d’être sorciers/magiciens ! J’aime beaucoup la façon dont c’est organisé, avec les quartiers des filles, ceux des garçons – non que cela en arrête certains ! -, la Chapelle, les bois. J’adore l’architecture « atypique » de cette école, installée dans un ancien monastère – c’est avec ce livre que je me suis rendu compte que j’aimais particulièrement ce décor ! Ebb m’a clairement fait penser à Hagrid (bien sûr !), mais elle est tout à fait son opposée !

J’ai beaucoup aimé l’originalité d’une partie de la fin : [SPOILER] découvrir que l’Elu est aussi la plus grande menace pour le Monde des Magiciens : c’est excellent ! [FIN DU SPOILER] Je pense que je n’ai pas encore lu ce genre de twist auparavant ! [SPOILER] On peut aussi y voir une légère ressemblance avec HP : Harry, en quelque sorte, est lui aussi une menace pour le monde des sorciers : s’il reste en vie, Voldemort ne peut pas mourir. Donc, lui aussi doit détruire cette dangereuse part de lui-même. [FIN DU SPOILER] Seul problème : j’avais deviné tous les autres rebondissements – mais cela n’a pas gâché ma lecture pour autant. [SPOILER] Je savais la véritable identité du Mage, celle des parents de Simon ; je me doutais qui faisait disparaître la magie (Simon lui-même), même si je ne savais ni pourquoi ni comment. Je savais aussi que c’était le Mage qui avait permis aux vampires d’entrer dans l’école – son seul véritable ennemi étant la mère de Baz après tout ! [FIN DU SPOILER] 

Concernant la romance … eh bien, visiblement, j’aime la romance M/M davantage que la romance F/M ! Cela me dérange moins, m’agace moins, et j’étais à 100% pour qu’ils se mettent ensemble !

Maintenant, ce que j’ai moins apprécié :

Simon : il était assez agaçant, et parfois même insupportable. Il m’a fait penser à Harry dans L’Ordre du phénix ! Je me suis peu à peu attachée à lui, mais surtout grâce à Baz et Penelope : ils font ressortir le meilleur en lui !

- quelques passages gênants : les mêmes que dans Fangirl lors de scènes romantiques ! Par exemple : ai-je vraiment besoin de commentaires sur la bave lorsque deux personnages s’embrassent ? Mmmm, non.

la fin : pas entièrement, mais en partie. D’abord, [SPOILER] j’ai été déçue que Simon perde sa magie. Cela ne me semblait pas … dans l’ordre des choses. Mais ce n’est pas le pire. Le pire, c’est la mort du Mage. Je ne la comprends pas du tout ! Elle semblait irréelle, impossible. Tout arrive trop vite, et … trop facilement je suppose ? Cela ne faisait pas sens pour moi ! Et j’ai aussi été déçue que Simon ne connaisse pas sa propre histoire à la fin ! [FIN DU SPOILER]

 

Donc, un très bon moment, je lirai la suite dès que possible ! 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes