Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Archive pour le 9 février, 2020

The Shadow & Bone Trilogy, book 2: Siege and Storm de Leigh Bardugo

Posté : 9 février, 2020 @ 1:04 dans Avis littéraires | Pas de commentaires »

Genre : Fantasy, YASiege & Storm

Editeur : Orion

Année de sortie : 2018 [2013]

Nombre de pages : 381

Titre en VF : Grisha, tome 2 : Le Dragon de glace

Synopsis : SOLDIER. SUMMONER. SAINT.

Alina Starkov’s power has grown, but not without a price. She is the Sun Summoner – hunted across the True Sea, haunted by the lives she’s taken. But she and her bes friend Mal can’t outrun her enemies for long.

The Darkling is determined to claim Alina’s magic and use it to take the Ravkan throne. With nowhere else to turn, Alina enlists the help of an infamous privateer and sets out to lead the Grisha army.

But as the truth of Alina’s destiny unfolds, she slips deeper into the Darkling’s deadly game of forbidden magic. To save her country, Alina will have to choose between her power and the man she loves. No victory can come without sacrifice – and only she can face the oncoming storm.

 

Avis : Cette année, j’ai décidé de tenter de lire mes séries à la suite ; j’ai l’impression que c’est la meilleure manière pour moi de les savourer !

J’aime toujours autant l’univers, le décor et la magie : l’atmosphère est toujours agréable, et le monde, intéressant à découvrir. J’ai adoré [SPOILER] qu’Alina décide de – et parvient à ! – brouiller les frontières entre les différents Grisha, pour que se mêlent peu à peu Materialki, Etherialki et Corporalki ! J’étais également ravie de retrouver le Petit Palais (je suppose que c’est son nom en français ?)! [FIN DU SPOILER] J’ai également aimé l’écriture, parfois très belle à certains moments !

Passons aux personnages. J’aime toujours beaucoup le Darkling, il fait un très bon antagoniste ; mais j’aurais aimé le voir plus souvent ! J’ai été ravie de rencontrer Nikolaï – ce qui m’a donné envie de lire King of Scars ! – c’est un personnage fascinant ! Comme le Darkling, il est complexe, et cache ses faiblesses derrière sa confiance en soi. Il est intelligent et il a pris l’habitude de porter un masque auprès de tous ceux qui l’entourent. J’ai hâte de les retrouver tous les deux dans le tome suivant ! Dans ce tome, j’ai également beaucoup aimé Tamar et Tolya ! Ils semblent durs, mais cachent une nature dévouée. Dernière chose que j’ai adoré à propos des personnages : ils ne sont pas manichéens. Ce ne sont ni des anges ni des démons : ils ont tous le potentiel pour faire le bien, ou le mal. La fin [SPOILER] était très bien … jusqu’à ce que Mal intervienne ! Et j’ai aimé qu’Alina lui en veuille à cause de cela ! C’était un peu la fin « parfaite » sans lui ! [FIN DU SPOILER] 

Et voici les éléments qui m’ont déçue : le Darkling et Nikolaï sont vraiment des personnages formidables que j’apprécie beaucoup, mais ils ne sont pas le centre de l’attention. C’est Mal qui l’est, à cause du fait que le lecteur ne suit que le point de vue d’Alina. Et je DETESTE ce personnage. Il m’agace tellement qu’il gâche certaines scènes. Dès le début du tome 2, il part dans la mauvaise direction : il veut garder Alina faible, il l’aime quand elle l’est. Quand elle reprend confiance, quand elle devient puissante grâce à sa magie, et qu’elle tente de lui faire comprendre qu’elle a besoin de davantage pour vaincre le Darkling, il prend peur et la rejette. Haha. Non. Et elle ne fait qu’acquiescer à ce qu’il dit au début du roman ; elle se rebelle peu à peu, ce qui ne fait qu’augmenter le poids de sa culpabilité … J’avais envie de secouer Alina parfois. J’ai adoré [SPOILER] le choix qu’elle fait à la fin : embrasser les ténèbres. Parce que c’est aussi ce qu’elle est, et qu’elle ne peut s’empêcher de ressentir ce qu’elle ressent. Cela fait partie d’elle. [FIN DU SPOILER] Alina pourrait s’élever – ce qu’elle fait déjà un peu dans ce tome – mais j’ai l’impression que Mal est un poids qui la retient ancrée au sol. Il la tire vers le bas, et ça me rend folle ! Enfin, dernier bémol : la romance. Après le triangle amoureux, le carré amoureux ? Pourrait-on introduire un personnage masculin sans qu’il devienne le love interest de l’héroïne ? [SPOILER] Alors, certes, le Darkling n’est plus vraiment un love interest ; mais il reste tout de même cette tension et cette attirance entre les deux personnages qui permet de conserver ce personnage dans le côté « romance » du livre. [FIN DU SPOILER]

 

Donc, un peu déçue, même si je continue à beaucoup aimer l’univers ! Je lirai le tome 3 ce mois-ci !

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes