Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

La Cité des Chimères de Vania Prates #plib2020

Classé dans : Avis littéraires,Coup de cœur — 7 janvier 2020 @ 15 h 10 min

Genre : FantasyLa Cité des Chimères

Editeur : Snag

Année de sortie : 2019

Nombre de pages : 443

Synopsis : Le monde tel qu’on l’a connu a disparu. Chaos, misère, famine … Les Hommes ont enfin trouvé un équilibre et se sont organisés en guildes, guidé par leur chi, leur nature profonde. Guilde des Marchands, des Inventeurs, des Alchimistes, des Gardiens ; tous demeurent fidèles à ce qu’ils sont afin de vivre en harmonie avec la nature et les animaux particulièrement respectés, créant une cité semblable à une ville sylvestre.

Dans ce monde proche de l’utopie, Céleste, une jeune fille de 17 ans, n’a pas de chi. Le jour où elle rencontre Calissa, mystérieuse contrebandière, elle est loin de se douter qu’elle va se retrouver embrigadée bien malgré elle dans une histoire complexe qui même non seulement le dirigeant de Lowndon Fields, mais également la très redoutée « Confrérie des Sans-loi ».

Entre ruse, savoir, intrigues et faux-semblants, Céleste va devoir changer sa vision du monde.

 

Avis : J’ai découvert et lu ce livre grâce au Plib ! Une amie m’a recommandé La Cité des chimères, je l’ai donc ajouté dans ma sélection, et la maison d’édition Snag a gentiment accepté de me l’envoyer : je la remercie à nouveau !

Je n’ai jamais vraiment lu de Fantasy utopique avant de lire ce roman, donc je ne savais pas tellement à quoi m’attendre. Ce qu’on peut dire, c’est que La Cité des chimères met la barre très haut pour les futures fictions de ce genre que je pourrais lire ! J’ai été happée par l’univers, et j’ai tout adoré ! Je ne trouve vraiment aucun défaut, rien à redire sur ce roman ! L’univers est prenant, captivant, fascinant, et donne terriblement envie au lecteur de devenir lui-même immergeant pour se retrouver à Septentria, le paradis de la lecture, sans aucun doute !! Ces différentes salles sont idylliques, tout comme le fait que les immergeants soient payés pour lire et remplir des rapports sur leurs lectures ! J’ai adoré suivre un des personnages dans cet endroit merveilleux, un nouveau chez-soi si accueillant qu’on aimerait que le livre dure plus longtemps pour y rester encore ! J’ai adoré le statut d’immergeant, le rêve de tout lecteur je pense ! Cette capacité est fascinante, et, à plusieurs reprises, en lisant, je me suis dit que, si j’avais appartenu à ce monde, j’aurais sans doute fait partie de cette guilde, comme bon nombre de lecteurs avides ! Ou j’aurais été la compagne d’un Gardien, autre guilde fascinante !! En effet, j’ai aussi adoré cette harmonie avec les animaux, avec la nature, et avec le moi intérieur : les différents personnages sont sommés de suivre leur chi, une sorte de vocation, une certitude intérieure qui leur dit ce pour quoi ils sont faits. Cela est nécessaire parce qu’avant cette nouvelle ère, les hommes ont failli : en effet, cette Fantasy n’est pas seulement utopique, elle est aussi post-apocalyptique. On ne sait pas exactement ce qui est arrivé, mais on parle de notre époque actuelle comme de l’Ancien monde. Ces hommes ont échoué à vivre en harmonie, ce qui a mené l’humanité vers le déclin. Pour construire un monde meilleur, les êtres humains sont maintenant répartis en guildes, certaines très isolées, afin de ne pas faire les mêmes erreurs que par le passé. Donc, pas d’armes à feu, par exemple. Je ne vous en dis pas plus !

J’ai adoré l’intrigue ! Céleste n’a pas de chi et tombe un jour sur Calissa : rencontre tout à fait inattendue, et qui va s’avérer bouleversante pour les deux jeunes femmes. En plus de traiter d’Histoire, d’harmonie avec la nature et les animaux, d’harmonie avec soi-même et ses principes, ce roman traite aussi de la famille, de celle que l’on a d’office, et de celle que l’on se choisit. J’ai adoré les scènes de groupe : comme vous le savez, j’ai toujours l’impression d’en faire partie, et je m’y sens bien ! Ici, les membres sont si soudés, si complémentaires, que c’est vraiment un délice de lire les scènes qui les réunissent !! L’intrigue se scinde en deux et tourne autour d’un complot politique et des chimères ! Comment ne pas aimer ce livre avec tout ça ?! 

Concernant les personnages, je n’ai eu aucune difficulté à m’attacher à eux. Céleste est une jeune fille qui n’a pas de chi, et donc, qui n’a pas de famille de chi, qui reste avec sa famille de sang, et qui ne se sent pas du tout à sa place avec eux. Elle est considérée comme inutile par certains parce qu’elle n’a pas de « vocation ». Calissa, elle, est typiquement le genre de femme qui cache ses blessures sous une carapace. Son passé et son statut, que l’on découvre au cours du roman, la rendent fascinante, et lui accordent une place énorme pour la suite de la série ! J’ai adoré les autres membres du groupe également : Leire, très mystérieux, et toujours aussi intéressant quand on connaît son passé ; Alexian, le pitre de service, dont l’histoire n’est pas si superficielle qu’on pourrait le penser au premier abord ; Vénicia, compagne de Dao, son Gardien, qui semble la plus douce du groupe, et celle que tout le monde veut sur-protéger à cause de cela. J’ai également adoré Daniel, qui m’a touchée, comme la majorité des autres personnages, vous l’aurez compris ! J’ai très envie qu’il prenne une place plus importante dans la suite ! J’ai aimé les petites touches romantiques que l’on peut percevoir par-ci par-là entre certains personnages, et j’en viens à en vouloir davantage pour le tome 2 !

La fin m’a émue : j’ai terriblement envie de lire la suite !!!!

 

[SPOILER] J’ai adoré la scène où Céleste et Daniel immergent ensemble !! J’ai adoré comprendre les rumeurs de folie et d’immortalité au sein de Septentria, et surtout concernant les immergeants !! J’ai adoré la possibilité d’union entre les chiméristes et les chimères, cette compréhension mutuelle, ce lien ! Et cette scène de fin, cette auberge, ces fauteuils, et le cinquième qui arrive !! Oh les frissons !! J’AI TELLEMENT MAIS TELLEMENT HÂTE DE LIRE LA SUITE !! [FIN DU SPOILER]

#ISBN9782490151219

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes