Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Les Héritiers d’Higashi, tome 1 : Okami-Hime de Clémence Godefroy #plib2020

Classé dans : Avis littéraires — 20 décembre 2019 @ 0 h 12 min

Genre : Fantasy, MythologieLes Héritiers d'Higashi 1

Editeur : Editions du Chat Noir

Année de sortie : 2019

Nombre de pages : 220

Synopsis : Il y a bien longtemps à Higashi, les différentes lignées de bakemono, ces humains porteurs d’esprits animaux et dotés de pouvoirs incroyables, vivaient en harmonie. Mais la guerre les a décimés, et depuis un siècle le clan Odai et les descendants des renards règnent sans partage sur l’archipel, reléguant les autres bakemono aux brumes du passé.

Ayané, jeune disciple de l’Ordre de la Main Pure, se soucie bien peu de ces légendes. Pleine d’énergie mais peu disciplinée, elle aimerait surtout faire ses preuves au combat. Jusqu’au jour où ses supérieures lui assignent une mission très spéciale : partir au service d’un clan prestigieux dans le nord du pays et veiller sur leur hôte, Numié Dayut, une princesse exilée qui cache un lourd secret.

 

Avis : J’ai reçu ce livre dans le cadre des livres voyageurs du plib ! 

Les Héritiers d’Higashi fait partie de mes vingt sélectionnés : autant vous dire que j’étais contente de le voir dans les vingt effectifs ! J’aime beaucoup les romans qui traitent de mythologie, que ce soit grecque, égyptienne ou, ici, japonaise ! C’est une de celles que je connais le moins, donc j’adore en apprendre davantage sur les « dieux », yokai, sur les différents types de bakemono … et apprendre tout ce vocabulaire en même temps ! En effet, pour ceux qui, comme moi, ne sont pas à cent pour cent familiers de cet univers, ce peut être assez compliqué de tout saisir du premier coup ! Il n’y a ni notes de bas de page, ni glossaire, ce que je trouve un peu dommage ; cela aurait sans doute facilité la lecture, rien que par le fait de ne pas avoir à s’arrêter sur le mot pour tenter de comprendre de quel type de créature on parle ! Si on le prend autrement, c’est très intéressant et enrichissant d’avoir une diversité d’êtres surnaturels, et de voir les liens et les différences entre eux ! Je dois dire que tout n’était pas toujours très clair pour moi, notamment concernant les personnages qui possèdent ou non des pouvoirs. J’ai fini par percevoir une idée de dilution au fil des générations ; mais, sur le coup, j’ai eu un peu de mal ! Cela m’a légèrement empêchée d’entrer dans le livre au début ; en fin de compte, en refermant le roman, je me suis dit que je n’y étais jamais vraiment entrée !

En effet, malgré mon enthousiasme pour ce livre, je ne suis pas parvenue à être happée. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, et je ne suis pas convaincue par la romance – d’ailleurs, je ne m’attendais pas à ce qu’il y en ait une ici ; sur le coup, j’ai été déçue, je l’avoue ! J’ai également noté plusieurs petites coquilles, et de légères fautes de français qui, à chaque fois que j’en trouve dans un bouquin, me sorte de l’histoire …

Pour autant, j’ai envie de lire le tome 2 ; mais j’attends davantage ! Je veux être transportée dans cet univers, surtout que la quête peut s’avérer prenante ! [SPOILER] La constitution d’un groupe, à la fin d’Okami-Hime, me donne également envie ; mais j’ai peur d’avoir deviné ce qui allait arriver … du genre : Ayané est la grande sauveuse, elle va permettre la fin du règne des Odai parce qu’elle est une inari, ce qui est extrêmement rare ; et Numié, elle, va permettre de faire le lien avec les Odai, pour ne pas les anéantir – et donc pour ne pas répéter les erreurs des nogitsune – en se mariant avec Kaito ! [FIN DU SPOILER]

 

#ISBN9782375681084

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes