Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Archive pour le 29 octobre, 2019

Sorceleur, tome 2 : L’Epée de la Providence d’Andrzej Sapkowski

Posté : 29 octobre, 2019 @ 9:16 dans Avis littéraires | 2 commentaires »

Genre : Fantasy, NouvelleSorceleur, tome 2 : L'Epée de la Providence

Editeur : Milady

Année de sortie : 2011 [1992]

Nombre de pages : 462

Titre en VO : Miecz Przeznaczenia

Synopsis : Geralt de Riv n’en a pas fini avec sa vie errante de tueur de monstres. Fidèle aux règles de la corporation maudite des sorceleurs, Geralt assume sa mission sans faillir dans un monde hostile et corrompu qui ne laisse aucune place à l’espoir. Mais la rencontre avec la petite Ciri, l’Enfant élue, va donner un sens nouveau à l’existence de ce héros solitaire. Geralt cessera-t-il enfin de fuir devant la mort pour affronter la providence et percer à jour son véritable destin ?

 

Avis : Livre lu pour la #teamguerisseurs pour le #tournoideselites organisé par le #plib2020 !

guerisseur-1

J’ai lu le premier livre de la série en août ; cette fois, je n’ai pas été surprise par le format nouvelles. Je m’attendais à aimer autant ce deuxième tome que le premier !

Et pourtant, ce ne fut pas le cas ! Je n’ai pas du tout accroché aux trois premières nouvelles, dont j’ai assez peu de souvenirs. Les raisons sont simples :

- trop de répétitions : je pense que le lecteur comprend le titre de la nouvelle sans qu’on lui répète le dit titre cinquante fois pendant l’histoire ;

- les femmes et la sexualité : j’en ai eu marre que ce soit toujours le même schéma, je l’avoue … et que le superbe corps des femmes sont tout le temps mis en avant de la même façon : pour que les hommes fantasment sur elles. Et j’ai vraiment du mal avec les romances de Geralt. Le gars est censé être un « monstre », ne pas être attirant, et il parvient à se taper toutes les nanas qu’il croise !

- le ton solennel - et qui paraît surfait – de certaines nouvelles ; j’avais envie d’un peu de fraîcheur … mais, quand il y en avait effectivement, c’était plus lourd que frais !!

Cela m’a tant déplu que j’ai reposé le livre pour quelques jours. Et quand je m’y suis remise, j’ai trouvé que c’était bien meilleur ! Je ne sais pas si c’est parce que je m’étais habituée aux éléments qui m’agaçaient, ou si les histoires étaient effectivement meilleures, mais j’ai passé un bon moment ! J’ai retrouvé ce que j’avais aimé dans le premier tome : par exemple, le côté conte ! Ma nouvelle préférée, « Une once d’abnégation », m’a brisé le cœur … J’ai aussi aimé la suivante, dans laquelle on découvre le monde des dryades ! J’ai aimé ce monde ancien, avec ses règles anciennes ; j’aurais aimé en voir plus ! J’ai également aimé retrouver des personnages que j’avais appréciés dans le premier tome, comme Jaskier. En revanche, j’ai du mal avec la romance entre Yennefer et Geralt : elle m’agace assez. Ils se courent après, puis se fuient, en un ballet incessant qui a tendance à me rendre folle ! Ils disent toujours ne pouvoir être ensemble, alors qu’ils s’aiment vraiment ; mais je n’ai jamais compris ce besoin d’être séparé de la personne qu’on aime alors qu’on pourrait être avec elle, même si tout n’est pas parfait. Sinon, je suis ravie d’avoir enfin rencontré la fameuse Ciri ! J’ai hâte d’en découvrir plus à son sujet dans le troisième tome !

La dernière nouvelle m’a fait penser qu’enfin, l’histoire allait véritablement commencer dans le tome suivant ! Ces recueils de nouvelles que sont les deux premiers volumes semblent être des façons d’introduire l’univers, les personnages, en douceur, sans lâcher directement le lecteur dans un roman ; mais j’avais hâte que l’on passe à l’autre format pour que les histoires soient plus unifiées, plus cohérentes, et pour ne plus être perdue à me demander à quel moment et en quel lieu on se trouve ! (une carte ne serait, d’ailleurs, pas de refus !) 

 

Donc, j’ai hâte de lire le tome suivant, mais je pense laisser passer un peu de temps avant de me lancer ! 

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes