Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Swords and Fire, book 2: The Defiant Heir de Melissa Caruso

Classé dans : Avis littéraires,Coup de cœur,Lectures Communes — 12 octobre 2019 @ 22 h 58 min

Genre : FantasyThe Defiant Heir

Editeur : Orbit

Année de sortie : 2018

Nombre de pages : 515

Titre en français : Les Faucons de Raverra, tome 2 : L’Héritière rebelle

Synopsis : Across the border, the Witch Lords are preparing for war.

But before an invasion of Raverra can begin, all seventeen Witch Lords must gather to agree a course of action. Lady Amalia Cornaro knows that this conclave might be her only chance to stifle the growing flames of war.

Amalia and her warlock Zaira must go behind enemy lines, using every ounce of wit and cunning they have to avert the coming conflict. If they fail, it will all come down to swords and fire.

The Defiant Heir continues the spellbinding story of courtly intrigue and dangerous magic that began with The Tethered Mage.

 

Avis : J’ai lu ce premier tome en lecture commune avec Aurore (lien à ajouter), qui me l’a offert pour mon anniversaire. Ce premier livre fut une belle découverte, et je savais que j’allais rapidement acquérir et lire la suite !

Et j’ai adoré, mais vraiment A-DO-RE ! Ce tome est meilleur que le premier ! J’ai adoré me retrouver dans un autre endroit de la carte, au Vaskandar, découvrir de nouveaux paysages, créatures et châteaux, et voir les Witch Lords de près ! On s’éloigne donc ici de Raverra et de l’Empire sérénissime pour voir un peu une autre partie du monde ! Certaines scènes étaient vraiment formidables, et j’aurais aimé les voir vraiment, me trouver dans le livre pour les vivre ! Ce deuxième tome est bourré d’action ! On passe d’une scène à une autre, tenu en haleine du début à la fin ! On retrouve les intrigues politiques, que j’adore toujours autant, mais cette fois, ce sont celles du Vaskandar que l’on découvre, beaucoup moins celles de l’Empire sérénissime ; les complots se dressent contre nos héros, afin de mettre leurs plans en pièces. Les horizons des personnages s’élargissent, et ceux du lecteur par la même occasion. J’ai été surprise par certaines révélations et certains rebondissements ! Honnêtement, j’étais aussi aveugle qu’Amalia et Marcello !!

Concernant les personnages : j’aime toujours autant l’héroïne et son Faucon ! Amalia montre encore plus de courage et de maîtrise dans ce tome, et Zaira m’agace tout en me faisant rire ! On retrouve d’autres personnages déjà connus, comme Terika, qui est plus présente ici que dans La Sorcière captive, un personnage vraiment rafraîchissant dans la série, un peu comme Istrella. La Contessa est moins présente, ce que je regrette un peu ; mais le livre était tellement bon que ça ne m’a pas dérangé en fin de compte. Au contraire, cela participe de l’évolution d’Amalia ; après tout, elle est supposée remplacer sa mère à partir d’un moment ! On retrouve également Ruven, un vieil ami ! De nouveaux personnages font leur apparition, comme Kathe, qui m’a instantanément séduite, Bree et Roland [SPOILER] et quand l’un d’eux meurt, oh, mon cœur s’est brisé en mille morceaux, même si on ne le connaît pas très bien ! [FIN DU SPOILER]

La romance est toujours présente, et est accompagnée ici par la formation d’un triangle amoureux. Et, vous savez quoi ? Je pensais qu’il allait davantage me déranger ! Il est plutôt équilibré : chaque prétendant représente quelque chose de particulier, un avenir différent pour Amalia. [SPOILER POTENTIEL] Je dois bien avouer qu’étant donné que je n’apprécie pas Marcello, je suis à cent pour cent pour qu’Amalia finisse avec Kathe !! [FIN DU SPOILER] Amalia est coincée entre le devoir et une « vie normale », entre des choix difficiles à faire toute sa vie, et juste se laisser aller. Elle a un rôle politique à jouer, et elle rêve parfois de les abandonner. Comme dans le premier tome, j’ai adoré ce moment patriotique dans lequel on sent tout le poids de l’Empire sérénissime sur les épaules d’Amalia, tout ce qu’elle représente quand elle se trouve devant une assemblée et qu’elle doit défendre son pays ! On ressent alors son pouvoir ; sa responsabilité la rend charismatique, éloquente, impressionnante ! Et, avec le devoir viennent les décisions impossibles à prendre : la dernière m’a brisé le cœur !!

La fin était explosive !! J’ai vraiment hâte de lire la suite pour voir où tout cela va mener les personnages !

 

Donc, un excellent deuxième tome, meilleur que le premier, qui fait de cette série Fantasy une de mes préférées !

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes