Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

The Dresden Files, book 1: Storm Front de Jim Butcher

Classé dans : Avis littéraires — 17 septembre 2019 @ 23 h 11 min

Genre : Fantasy Storm Front

Editeur : Orbit

Année de sortie : 2009 [2000]

Nombre de pages : 341

Titre en français : Les Dossiers Dresden, tome 1 : Avis de tempête

Synopsis : Lost items found. Paranormal investigations. Consulting. Advice. Reasonable rates. No Love Potions, Endless Purses, or Other Entertainment.

Harry Dresden is the best at what he does – and not just because he’s the only one who does it. So when the Chicago P.D. has a case that transcends mortal capabilities, they come to him for answers. Because the everyday world is not as ‘everyday’ as it seems. It’s actually full of strange and supernatural things – and most of them don’t play well with humans. That’s where Harry comes in. Takes a wizard to catch a – well, whatever it is the police are having trouble with this time.

There’s just one problem. Business, to put it midly, stinks. So when the police bring him in to consult on a grisly double murder committed with black magic, Harry’s seeing dollar signs. But where there’s black magic, there’s a black mage behind it. And now that mage knows Harry’s name. And that’s when things start to get … interesting.

Magic. It can get a guy killed.

 

Avis : J’étais persuadée que j’allais adorer ce livre ! Et j’avais raison !

J’adore l’univers, et j’ai tellement hâte de lire la suite pour en découvrir plus sur le Nevernever, sur le Conseil Blanc, pour rencontrer d’autres créatures qui ne sont, pour l’instant, que nommées, ou aperçues. J’ai aussi aimé l’enquête, même si je me doutais de l’identité du coupable : [SPOILER] c’était un peu trop évident, quand l’affaire de Victor Sells disparaît en plein milieu du livre ! J’avais aussi compris que Linda voulait faire chanter les Beckitt, et la raison pour laquelle elle est morte – ce ne peut pas être une coïncidence qu’elle travaille pour eux et qu’elle ne soit pas à l’aise lorsqu’elle rencontre pour la première fois Harry alors qu’ils sont avec elle ![FIN DU SPOILER] J’ai beaucoup aimé l’humour, le ton du livre, porté, naturellement, par le personnage d’Harry, étant donné que l’histoire est raconté à la première personne ! Enfin, étrangement, je ne m’attendais pas à certaines scènes, qui sont assez « gores » ; les meurtres sont assez violents, et sanglants ! Les personnages ont l’air choqué par ce qu’ils voient, ce qui laisse imaginer le pire au lecteur.

Harry Dresden est très sympathique la plupart du temps ; il est assez drôle et a réussi à me faire rire plusieurs fois ! J’ai aimé son côté plus sombre, les passages dans lesquels il explique comment fonctionne la magie – j’ai vraiment adoré la façon dont elle est décrite, et le fait que [SPOILER] l’utiliser pour tuer ou pour faire du mal est considéré comme un sacrilège. [FIN DU SPOILER] Je suis aussi intriguée par cette histoire de Lois ! Il est donc plutôt agréable de se trouver dans la tête d’Harry, excepté quand il pense à/qu’il se trouve avec une femme. En effet, il semblerait que ce cher Harry soit légèrement sexiste - ce qui ne veut pas dire que le livre l’est, bien sûr ! Au contraire d’ailleurs, il se prend parfois des retours de la part de femmes qui sont assez réjouissants ! Il pense beaucoup à la gent féminine, et à ce qu’il pourrait faire avec elle : le lecteur sait donc qu’il attire beaucoup les femmes, qu’il pourrait coucher avec elles s’il en avait envie, et qu’il existe une espèce de jalousie entre elles pour ses faveurs. Ou, en tout cas, c’est ce que pense Harry ! C’était un peu lourd à un moment donné, et pas tellement nécessaire pour l’histoire, mais cela ne m’a pas empêché de vraiment m’amuser en lisant ce livre !! Au début du roman, le lecteur apprend qu’Harry porte le nom de trois magiciens ; j’ai su en identifier deux – un grâce à une amie – mais pas le dernier ! Et, enfance oblige, j’ai parfois identifié Harry à une version adulte d’Harry Potter, ce qui peut paraître ridicule !

Parmi ces personnages féminins, on trouve l’inspecteur Karrin Murphy, que j’apprécie déjà beaucoup, malgré le fait qu’elle mette pas mal de bâtons dans les roues d’Harry, ce qui peut devenir frustrant à un moment donné ! Susan Rodriguez, la journaliste, m’intrigue également ; ces femmes sont au courant de l’activité d’Harry, sorcier, alors que la majorité des autres autour de lui restent sceptiques, comme Ron Carmichael.

La fin était explosive, c’est clair ! J’ai vraiment hâte de lire la suite, puisque j’ai entendu dire qu’elle était meilleure que ce premier tome !

 

Donc, une belle découverte ! J’ai déjà hâte de retrouver Harry dans Fool Moon !

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes