Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Archive pour le 21 septembre, 2018

Library Wars, tome 2 : Troubles de Hiro Arikawa

Posté : 21 septembre, 2018 @ 9:43 dans Avis littéraires, Coup de cœur | Pas de commentaires »

Genre : Science Fiction Library Wars 2 : Troubles

Editeur : Glénat (roman) 

Année de sortie : 2011 [2006]

Nombre de pages : 247

Titre en VO : Toshokan Nairan 

Synopsis : Japon, novembre 2019. La censure gagne du terrain. Au sein même du Corps des bibliothécaires, les rivalités entre factions menacent l’équilibre de l’organisation. La lutte idéologique met désormais en jeu de nombreuses ramifications au cœur de l’Etat.

Pourtant, au milieu de ces complots et de ces manipulations, Iku a d’autres priorités en tête. Et pour le coup, ce n’est pas son prince charmant : ses parents débarquent ! Et ils ignorent tout des réelles activités de leur fille … 

 

Avis : Je me suis dit que je n’allais pas traîner pour lire la suite de cette série (comme je mets toujours énormément de temps à les compléter !)

Eh bien, ce livre était, pour moi, meilleur que le premier tome !! Pour une première raison très simple : je n’ai pas été agacée par Iku cette fois !! Sans doute parce qu’elle évolue (et j’adore voir les personnages changer, mûrir au fil d’une série !), et qu’elle devient de moins en moins naïve. Alors, c’est vrai que sa naïveté pouvait être vue comme quelque chose de rafraîchissant au milieu de personnages plus matures ; mais ça n’a pas du tout eu cet effet sur moi quand j’ai lu le premier tome ! J’ai aussi aimé que cette évolution soit graduelle, et donc cohérente ! Si Iku s’était retrouvée à parler et à agir comme Shibasaki d’un seul coup, ç’aurait été très étrange ! Là, elle n’est toujours pas la plus brillante des recrues, elle ne comprend pas toujours tout du premier coup, il faut souvent lui expliquer les choses – ce qui est bien pour le lecteur, qui ne connaît pas forcément tout de l’organisation dans laquelle les personnages se trouvent -, elle est toujours maladroite, et elle se complique pas mal la vie ; mais je l’ai adorée !! Ma préférée reste quand même Shibasaki : on en découvre plus ici sur ses sentiments, sa philosophie de vie et son état d’esprit. Sous ses apparences enjouées, elle a l’air d’avoir un côté très sombre ! J’ai aussi aimé Dojo, Komaki et Tezuka qui, tous, deviennent plus attachants : Dojo par ses attentions et par son côté chevaleresque à un moment donné ; Komaki par son dévouement, et la sympathie que le lecteur ressent pour lui à un moment ; Tezuka, qui paraît le plus froid de tous, et de qui on découvre un peu le passé et les relations familiales ! Je n’ai qu’une seule envie : rester avec ses personnages !

L’intrigue se complexifie : on découvre de nouveaux personnages et de nouvelles menaces pour la bibliothèque. J’aime beaucoup l’aspect politique de l’histoire, avec ses complots, ses associations, mais aussi le fait qu’il existe un univers qui sert d’arrière-fond à l’intrigue. Il est aussi fascinant de découvrir ce monde alternatif, dont l’action se situe en 2019, soit dans quelques mois ! J’adore aussi le fait que les différents fils de l’intrigue, ou histoires secondaires, se rejoignent à la fin pour former un livre cohérent, plein de surprises !

Cette série est sans doute une des celles dans lesquelles j’ai envie de romance ! Que m’arrive-t-il ?!! Je veux que ces personnages soient heureux et forment des couples au sein d’un groupe d’amis dans lequel j’aime me sentir intégrée. [SPOILER] J’ai l’impression que Dojo et Iku vont finir ensemble ! C’est tellement, tellement évident !! Et si ce n’est pas le cas, je sais que je serai déçue ! Komaki et Marié forment un beau couple, et je verrai bien Shibasaki et Tezuka peut-être ! [FIN DU SPOILER]

Depuis, j’ai lu le troisième tome, dont la chronique arrivera prochainement (on croise les doigts !!)

 

Donc, un deuxième tome meilleur que le premier, dans lequel j’ai retrouvé des personnages auxquels je suis maintenant très attachée, et dont l’action est vraiment prenante ! 

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes