Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Archive pour le 31 juillet, 2018

Dangerous Women édité par George R. R. Martin et Gardner Dozois

Posté : 31 juillet, 2018 @ 10:11 dans Avis littéraires | Pas de commentaires »

Genre : Nouvelle Dangerous Women

Editeur : HarperVoyager

Année de sortie : 2014

Nombre de pages : 784

Titre en français : Dangerous Women divisé en deux tomes, un pour les auteurs masculins, un pour les auteurs féminins

Synopsis : George R. R. Martin and Gardner Dozois have put together a towering anthology of specially-commissioned stories from the most stellar names in fiction including work by several Sunday Times bestselling authors.

These tales of dangerous women include a Red Country story from Joe Abercrombie, an Outlander story by Diana Gabaldon, a story by Megan Lindholm (who also writes as Robin Hobb) and one from Lev Grossman set in the world of The Magicians.

The collection also features a new and unpublished 100 page novella by George R. R. Martin set in the world of A Song of Ice and Fire (adapted by HBO as the award-winning television series Game of Thrones). The novella, entitled « The Princess and the Queen », will reveal the origins of the Targaryen Civil War, otherwise known as « The Dance of the Dragons », a war that split a then-fledgling Westeros in two, pitting Targaryen against Targaryen and dragon against dragon.

As Gardner Dozois writes in his introduction, « Here you will find sword-wielding women warriors, intrepid women fighter pilots and far-ranging spacewomen, deadly female killers, formidable female superheroes, sly and seductive femmes fatale, female wizards, hard-living Bad Girls, female bandits and rebels, embattled survivors in Post-Apocalyptic futures, female Private Investigators, stern female hanging judges, haughty queens who rule nations and whose jealousies and ambitions send thousands to grisly deaths, daring dragonriders, and many more. »

 

Avis : J’avais adoré Rogues (Vauriens (sortie le 31 octobre !!)) édité, lui aussi, par George R. R. Martin et Gardner Dozois ; j’ai donc décidé de ne pas perdre le rythme en lisant Dangerous Women !

Ces nouvelles sont toutes censées présenter des femmes dangereuses, et, selon moi, elles atteignent leur but ; mais je ne les ai pas toutes appréciées. D’abord, petit éloge de l’introduction ! Elle nous rappelle l’existence de femmes dangereuses dans l’Histoire aussi bien que dans les mythes, qu’elles étaient aussi bien bonnes que mauvaises, ni des anges ni des démons. Gardner Dozois (l’auteur de cette introduction) regrette une certaine représentation des femmes en littérature et vante le fait qu’elles soient devenues dangereuses dans la plupart des genres – il met tout de même l’accent sur la Fantasy et la SF. Il nous rappelle, enfin, que cette anthologie n’est pas seulement SFF, mais présente d’autres genres !

Passons aux nouvelles en elles-mêmes !

_« Some Desperado » (« Desperada ») de Joe Abercrombie (Fantasy)

L’histoire d’une jeune femme (Shy) qui fuit un groupe d’hommes et se retrouve acculée dans un village fantôme. J’ai préféré la nouvelle que Joe Abercrombie a écrite pour Rogues. Ici, on retrouve quand même du rythme et de l’action, mais j’ai été moins transportée, je ne suis pas entrée dans l’univers proposé. Je suis tout de même intriguée par la mention de « sang fantôme ». Problèmes : quelques répétitions (et cela se remarque beaucoup dans un récit court) et des tics de langage agaçants. Shy est clairement une femme dangereuse, mais ce n’est pas mon style de nouvelle préféré !

_« My Heart Is Either Broken » (« Soit mon cœur est gelé ») de Megan Abbott (thriller)

L’histoire d’une femme dont l’enfant est kidnappé. Cette nouvelle m’a vraiment donné envie de lire des romans de cette auteure ! Le suspense était au rendez-vous, j’étais intriguée, et, même si cela peut sembler prévisible, en fin de compte, l’auteure nous garde dans le doute jusqu’à la fin ! L’histoire est VRAIMENT perturbante, étant donné qu’elle traite de la relation entre une mère et son enfant. La fin était assez effrayante 

_ »Nora’s Song » (« La Chanson de Nora ») de Cecelia Holland(historique)

L’histoire d’Aliénor, la fille d’Aliénor d’Aquitaine qui rêvait de devenir chevalier, et même roi, afin de protéger son amie. J’ai appris pas mal de choses, étant donné que je ne connais pas grand-chose d’Aliénor d’Aquitaine et de sa famille. J’ai adoré le point de vue, celui de Nora/Aliénor ; elle est touchante par sa naïveté et son innocence. Elle ne comprend pas ce qui se passe autour d’elle, les complots et les conflits. Le titre rappelle La Chanson de Roland, une chanson de geste médiévale citée dans le texte parce qu’elle inspire Nora. Cette histoire m’a donné envie d’en savoir plus !  

_ »The Hands That Are Not There » (« Les Mains qui n’y sont pas ») de Melinda Snodgrass (SF) fait partie de la série Imperials (préquel) 

L’histoire d’un homme qui raconte ce qui lui est arrivé à un autre homme qu’il rencontre dans un bar. A priori, vous ne voyez pas trop où est le rapport avec la femme dangereuse ; étant donné que je ne veux pas vous spoiler, je ne vous dirai rien ! J’ai adoré l’univers et les personnages (surtout Sammy !), ainsi que les réflexions (sociales, ou concernant la façon dont la femme est traitée par la société). J’ai adoré la fin[SPOILER] Les hommes humains ne dominent plus du tout la situation ; mais, à cause de leur arrogance, et de leur manque de discernement, ils ne se rendent même pas compte qu’ils sont envahis ! [FIN DU SPOILER] J’avais envie d’un roman une fois la nouvelle achevée ; qu’elle ne fut pas ma joie d’apprendre qu’il en existe un : Imperials, book 1 : The High Ground

_ »Bombshells » (« Cocktail explosif ») de Jim Butcher(Fantasy) fait partie de la série The Dresden Files (Les Dossiers Dresden) (tome 13.5)

J’ai TELLEMENT envie de lire la série, et depuis si longtemps !! Malheureusement, cette nouvelle spoile un événement important arrivé dans le tome 13 … Mais sachez que l’on suit Molly Carpenter, l’assistante d’Harry Dresden, dans une enquête qui va la mettre en danger ! J’ai ADORE l’univers – qui s’apparente pour moi à celui des Shadowhunters, mais pour adultes ! -, le fait que la mythologie nordique soit utilisée, les créatures paranormales ! L’héroïne est badass, je l’ai adorée elle aussi ! La seule chose qui m’a agacée, c’est le fait qu’elle spoile le tome 13 de la série (sachant que je n’ai pas encore commencé à la lire …), mais tant pis ! J’ai tout de même hâte de découvrir The Dresden Files !  

_ »Raisa Stepanova » de Carrie Vaughn (historique)

L’histoire d’une jeune femme aviatrice pour l’armée russe pendant la Seconde Guerre mondiale. J’ai adoré découvrir cet élément peu connu de la SGM : le fait que les femmes aient été autorisées à piloter des avions pour l’URSS. Mais, je n’ai pas du tout apprécié l’héroïne, Raisa. Elle est trop dramatique, très jalouse. Et j’ai détesté la façon dont l’auteure insiste sur le fait que c’est une femme, et qu’elle ne pleure pas, comme les autres femmes … Agaçant. 

_ »Wrestling Jesus » (« Catcher Jésus ») de Joe R. Lansdale (? ; ce n’est pas surnaturel ; je dirai contemporain)

L’histoire de Marvin, un jeune homme incapable de se défendre, qui rencontre un vieil homme catcheur. Encore une fois, dans ce petit résumé, on se demande où est la femme ! Eh bien, sans trop vous en dire, c’est une manipulatrice, une séductrice qui attire les hommes à cause de leur désir et de leurs pulsions sexuelles. Cette nouvelle tourne autour du sexe et de la possession, du fait de ne pas pouvoir se détacher de quelqu’un, même quand il est nocif pour vous. Ce n’était pas mon genre préféré, mais je me suis tout de même attachée à X-Man et Marvin. 

_ »Neighbours » (« Les Voisines ») de Megan Lindholm (réalisme magique/contemporain)

L’histoire d’une vieille dame qui assiste à un événement qui la hante par la suite. Cette nouvelle est vraiment touchante, et je me suis beaucoup attachée à Sarah : les choses qui lui arrivent sont pénibles à lire. Le récit aborde également un sujet difficile : notre façon de nous occuper des personnes âgées. J’ai aimé la touche de réalisme magique, elle était bienvenue [SPOILER] étant donné qu’elle offre une fin plus heureuse à Sarah que ce qui était prévu ! [FIN DU SPOILER]

_ »I Know How to Pick ‘Em » (« Je sais comment les choisir ») de Lawrence Block (thriller)

L’histoire d’une rencontre entre un homme et une femme. Il y avait quelque chose de TRES perturbant, dérangeant dans cette nouvelle. J’étais mal à l’aise, à cause de cet élément, mais aussi parce que c’est l’histoire d’une liaison, et que c’est assez graphique (ce n’est pas détaillé mais il est assez facile de s’imaginer les scènes !) Je ne m’attendais pas à voir ce genre de nouvelles dans cette anthologie. Je comprends que certaines personnes l’aient trouvée peu satisfaisante : [SPOILER] la femme dangereuse devient une victime quand l’homme qu’elle veut (apparemment) manipuler la tue ; mais le lecteur n’a jamais confirmation qu’elle voulait effectivement se servir de cet homme pour tuer son mari. Elle n’a pas l’occasion de se justifier avant de mourir. [FIN DU SPOILER] J’ai tout de même été surprise par le rebondissement de situation à la fin ! 

_ »Shadows for Silence in the Forests of Hell » (« Des ombres pour Silence dans les forêts de l’Enfer ») de Brandon Sanderson (Fantasy)

L’histoire de Silence qui vit près de forêts maléfiques dans lesquelles elle va devoir se rendre la nuit. Je m’attendais à ce que cette nouvelle soit un coup de cœur ; mais ce ne fut pas le cas. Au début, j’ai eu du mal avec le style de l’auteur, mais j’ai adoré l’univers et l’histoire ! C’était original et captivant, mais aussi assez répétitif ; peut-être que cela se voit moins dans un roman, et que le style de Sanderson ne se prête pas tellement à la nouvelle. Je suis tout de même contente d’avoir découvert l’auteur, et je lirai d’autres de ses œuvres !  

_ »A Queen in Exile » (« Une reine en exil ») de Sharon Kay Penman(historique)

L’histoire de Constance de Hauteville, reine d’Allemagne puis impératrice du Saint Empire romain germanique, épouse d’Heinrich von Hohenstaufen. Enfin, ma première lecture coup de cœur ! J’ai appris beaucoup de choses sur des personnages historiques et une époque dont je ne connaissais pratiquement rien. J’ai adoré Constance, son histoire, et la note de l’auteure à la fin était bienvenue pour comprendre en quoi cette nouvelle peut être placée dans ce recueil ! Je lirai sans doute un de ses romans par la suite !  

_ »The Girl in the Mirror » (« La Fille du miroir ») de Lev Grossman(Fantasy) se situe dans l’univers de la série The Magicians (Les Magiciens)

L’histoire d’une élève dans une école magique qui décide de jouer une mauvaise blague à un de ses camarades. Encore une histoire que je pensais adorer, et qui n’a pas eu l’effet escompté sur moi ! Je m’attendais à bien plus ! Tout d’abord, les personnages sont odieux, ce qui, comme vous le savez si vous connaissez mon amour pour The Secret History (Le maître des illusions), n’est absolument pas un problème ! J’ai, évidemment, adoré le décor de l’histoire, une école magique (un de mes tropes préférés !) Franchement, tout était réuni pour que j’aime ! Mais je trouve que l’auteur n’en dit pas assez : le lecteur n’apprend rien sur l’école, ni sur la magie. Après, c’est sans doute parce que tout est déjà expliqué dans la série principale ; mais j’ai tout de même été déçue. Le pire, c’est tout de même le fait que l’on n’apprenne ABSOLUMENT RIEN sur cette fille du miroir ! La fin est très frustrante ! Je lirai The Magicians, et j’espère en voir plus !  

_ »Second Arabesque, Very Slowly » (« Deuxième arabesque, très lentement ») de Nancy Kress(SF)

L’histoire d’une vieille dame dans un monde post-apocalyptique ; elle se rappelle la beauté du monde, ce qu’en disait sa grand-mère. C’était très beau, et mon deuxième coup de cœur de l’anthologie ! Le monde post-apocalyptique est bien décrit et cohérent, et l’action est assez logique. J’ai pensé à Station Eleven en lisant : [SPOILER] ce pouvait quasi être un préquel au roman, avec la danse comme art plutôt que le théâtre et la musique ! L’art donne de l’espoir et rappelle la beauté dans un monde en ruines, et certaines personnes sont prêtes à tout pour le conserver et le protéger ! [FIN DU SPOILER] J’ai aimé la narratrice, le fait qu’elle ne soit pas tout à fait impliquée mais pas non plus à l’écart de ce qui arrive, le fait qu’elle se souvienne de ce que lui racontait sa grand-mère à propos de l‘ancien monde et de ses merveilles. J’étais assez émue à certains moments ! On peut également trouver une réflexion sociale sur les femmes et leur sexualité, la façon dont elles sont considérées en raison de leur fécondité. J’aimerais des romans dans cet univers ! 

_« City Lazarus » (« La Ville Lazare ») de Diane Rowland(SF)

L’histoire d’un policier, Danny, qui va rencontrer une femme à la Nouvelle Orléans, une ville désormais rongée par la corruption et la misère à cause de l’assèchement de son fleuve. Danny est un personnage que j’ai détesté : il est violent avec les animaux (et je me fiche que ce soit ensuite exploité comme une métaphore plus tard dans la nouvelle) et les femmes. L’histoire était aussi prévisible. La façon dont la corruption est représentée m’a semblé réaliste, et j’ai aimé cette femme dangereuse ; mais ce n’était décidément pas une de mes nouvelles préférées ! 

_ »Virgins » (« Novices ») de Diana Gabaldon (historique) situé dans l’univers d’Outlander 

J’ai envie lire la série depuis très longtemps ; et cette nouvelle a ravivé mon intérêt ! Le lecteur suit Jamie Fraser dans une aventure avec son ami Ian. Quelques défauts d’abord : au début, je ne comprenais pas certains mots, visiblement dans un dialecte écossais. Cela a rendu mon entrée dans l’histoire un peu difficile. Mais je m’y suis habituée. Même si la nouvelle est la plus longue du recueil, elle se lit facilement et plutôt rapidement grâce à l‘écriture fluide de l’auteure.  Bientôt, j’étais immergée avec les personnages. J’ai compris pourquoi la violence de la série TV était comparée à celle que l’on peut trouver dans Game of Thrones : les scènes de viol sont assez violentes, et difficiles à lire – comme on peut s’y attendre ! J’ai aimé la touche d’humour, et j’ai été émue par certains passages. Mais j’ai été agacée par le fait que Jamie ne comprend pas du tout Rebekah : elle est considérée comme un objet par son grand-père, quelque chose dont il peut disposer à sa guise. 

_ »Hell Hath no Fury » (« L’Enfer n’a pire furie ») de Sherrilyn Kenyon (paranormal/fantastique (low Fantasy))

L’histoire de Cait qui accompagne ses amis à la recherche d’un trésor situé dans un endroit réputé hanté. Cette histoire m’a donné des frissons ! Avec le titre et la petite description, j’aurais dû me douter qu’il ne fallait pas que je la lise le soir ! C’était effrayant : une forêt, des fantômes, et cette scène avec la caméra (j’ai pensé à la fin d’Insidious qui m’avait donné des cauchemars) !! J’ai adoré Cait et Jamie, ainsi que les « leçons » à la fin de la nouvelle. J’ai aimé que les Indiens d’Amérique soient mis en avant, et cette citation[SPOILER] « peu importe l’espèce concernée, le genre le plus meurtrier est toujours le féminin. Les hommes se battent jusqu’à en mourir. Les femmes l’emporteront dans la tombe, et trouveront un moyen de revenir. » [FIN DU SPOILER] 

_ »Pronouncing Doom » (« Annoncer la sentence ») de S. M. Stirling(SF) fait partie de la série Emberverse

L’histoire d’une communauté dans un monde post-apocalyptique dans lequel il est compliqué de rendre la justice. Il était un peu difficile pour moi d’entrer dans la nouvelle ; je me suis rendue compte, avec cette anthologie, que j’avais parfois du mal avec le post-apocalyptique ! Certains mots irlandais que je ne connaissais pas sont utilisés, donc il est préférable de lire cette nouvelle avec quelques notions de culture irlandaise. Une réflexion sur la justice dans un monde en ruines se met en place, et j’ai aimé comment elle était amenée. Les habitants n’ont plus les moyens de suivre les lois de l’ancien monde, et doivent en forger de nouvelles, ce qui n’est pas chose facile, surtout pour celui qui doit les faire appliquer ! Je savais déjà comment tout allait finir, mais cela reste une très bonne nouvelle ! Je lirai le roman situé dans le même univers, Dies the Fire

_ »Name the Beast » (« Nommer la bête ») de Samuel Sykes(Fantasy) situé dans le même univers que la série Aeons’ Gate 

L’histoire d’une « femme », Kalindris, qui se voit obligée par son « mari » d’apprendre à sa fille à chasser. Je suis obligée d’employer des guillemets étant donné que ces êtres ne sont pas humains. Ce sont des shicts, des créatures violentes parce qu’elles ont pour but de tuer toute vie se trouvant dans la forêt. J’ai adoré l’univers, et j’aimerais beaucoup l’explorer davantage avec les romans de l’auteur ! Cela m’a fait penser à Avatar, sauf qu’ici, au lieu de préserver la vie, les shicts la détruisent. Le père est insupportable ; j’ai adoré Kalindris ! J’ai eu du mal à apprécier l’enfant, et j’ai tout à fait compris les réactions de l’héroïne. J’en veux plus !! 

_ »Caretakers » (« Les Aides-soignantes ») de Pat Cadigan(thriller ?)

L’histoire d’une femme dont la mère se trouve à l’hôpital ; sa sœur plus jeune vient vivre chez elle et rend visite à leur mère tous les jours. J’ai eu énormément de mal avec la narratrice. Elle était détestable, je n’ai pas pu la supporter ! En revanche, j’ai aimé la relation entre les sœurs (notamment la raison pour laquelle l’héroïne est agaçante). C’était assez prévisible, mais cela reste une bonne nouvelle. 

_ »Lies My Mother Told Me » (« Les Mensonges que me racontait ma mère ») de Caroline Spector (Fantasy) fait partie de la série Wild Cards  

L’histoire de Michelle confrontée à quelqu’un qui peut voler les pouvoirs des As. COUP DE COEUR !!! C’était GENIAL !! Rien qu’en voyant les mots « Wilds Cards », j’avais envie de commencer la série ; mais alors là, avec cette nouvelle, j’ai carrément envie de m’y mettre tout de suite !! L’univers est fascinant, ainsi que la façon dont les pouvoirs se révèlent ! L’idée qu’ils soient le résultat d’une maladie était intéressante, ainsi que les notions d’As et de Jokers. Je me suis attachée à Michelle, Joey et Adesina ! Attention, sujet difficile : le viol incestueux

_ »The Princess and the Queen, or, the Blacks and the Greens » (« La Princesse et la Reine, ou les Noirs et les Verts ») de George R. R. Martin (Fantasy) situé dans le même univers que A Song of Ice and Fire (Le Trône de fer)

L’histoire de la guerre qui a déchiré la famille Targaryen, la Danse des Dragons, qui a opposé le clan de la reine Alicent, les Verts, à celui de la princesse Rhaenyra, les Noirs. J’ADORE le personnage de Rhaenyra depuis ma lecture de The World of Ice and Fire ! Héritière légitime de son père, le roi Viserys I, elle est trahie par sa belle-mère Alicent, qui place son fils aîné, Aegon, sur le trône à sa place. Commence alors la guerre. Evidemment, cette nouvelle était excellente, mais je ne suis absolument pas objective quand il s’agit de Martin, et encore moins du Trône de fer. J’aime tout ce qui s’en rapproche ! Mais alors, lire une histoire détaillée de la Danse des Dragons, je ne peux rien demander de mieux ! La nouvelle est racontée de la même façon que « The Rogue Prince, or, a King’s Brother » dans Rogues, ou que The World of Ice and Fire : c’est comme si un maistre de la Citadelle avait écrit un compte-rendu de la guerre, et que l’auteur nous le restituait. Bien sûr, ayant lu les deux œuvres mentionnées ci-dessus, je connaissais déjà la fin, je savais déjà qui tuait qui, qui mourrait quand et comment ; mais cette histoire donne plus de détails, que ce soit à propos des personnages, de leurs intentions, de leurs actions, ou des événements. J’adore toujours autant Rhaenyra, je suis toujours un Noir !! Ce qui m’a le plus frappée : les dragons et les descriptions de leurs combats. J’étais plus attristée par la mort d’un dragon que par celle d’un personnage humain ! Une meilleure manière d’attendre Fire & Blood (sortie VO et VF le 20 novembre !)

 

Donc, une très bonne anthologie ; j’ai découvert de nouveaux auteurs que j’ai hâte de lire à nouveau. Les nouvelles que j’ai préférées ont tiré le recueil vers le haut, mais j’ai été déçue de constater que celles que je m’attendais à aimer ne sont pas celles que j’ai effectivement aimées ! Il ne me reste plus que Warriors dans la bibliothèque ! 

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes