Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Archive pour le 21 mai, 2018

Gardiens des Cités Perdues, tome 1 de Shannon Messenger

Posté : 21 mai, 2018 @ 9:58 dans Avis littéraires | 2 commentaires »

Genre : Fantasy, Jeunesse Gardiens des Cités Perdues, tome 1

Editeur : Lumen

Année de sortie : 2014 [2012]

Nombre de pages : 510

Synopsis : Vous rêvez de visiter l’Atlantide ou la mythique cité de Shangri-la ? Suivez le guide !

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique … Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde.

Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ?

Un premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir ! 

 

Avis : Je n’avais aucune intention de lire ce livre avant que ma sœur me donne son exemplaire en trop ; et heureusement qu’elle l’a fait !!

Je me suis sentie, dans ce premier tome, exactement comme je me sens quand je lis Harry Potter : à l’aise, un peu comme chez moi, désireuse de voir plus de magie, d’avoir plus d’informations sur ce monde. Je me suis aussi énormément attachée aux personnages, et surtout à Sophie. Cela ne veut pas dire que Gardiens des Cités Perdues est comme Harry Potter, même s’il existe une école magique dans les deux univers. Je me suis juste sentie bien dans ce livre, et je suis sûre que j’aurais été enchantée en le lisant plus jeune.

Pour autant, je n’ai pas fait de ce premier tome un coup de cœur ; des petites choses m’ont un peu agacée au cours de la lecture. J’en parle maintenant pour me concentrer ensuite sur le positif ! D’abord, il est assez énervant de lire la réaction de Sophie face à un garçon, surtout Fitz, mais même avec Keefe – sa réaction par exemple quand il lui parle et qu’elle comprend qu’il est populaire. Je ne sais pas si on peut dire que c’est enfantin, mais c’est assez énervant. S’il lui arrive un truc qui la met en danger de mort, elle va plutôt penser au fait qu’elle s’est rendue ridicule devant untel. Bof ! Ce livre contient aussi le trope de l’élu, de l’enfant spécial et mystérieux qui découvre un monde duquel on l’a arraché, et qui est revenu pour le sauver, tout en ne sachant rien de ce monde et de son propre passé. Là, Sophie ressemble à Harry Potter, on peut le dire ! Malgré le fait qu’elle ait vécu chez les humains, elle est capable de choses exceptionnelles sans entraînement, ce qui peut être agaçant. Je suis vite passée outre, histoire d’apprécier ma lecture. En revanche, la rétention d’informations, ça, c’est insupportable !! L’héroïne et ses amis ne savent rien, tout comme le lecteur, parce que les adultes leur cachent des choses ; je suis un peu fatiguée de ce genre de choses. Du coup, j’ai eu énormément de mal à apprécier Alden, le principal détenteur d’infos !! Enfin, tous les personnages sont beaux … Je pense que l’intérêt de l’histoire n’aurait pas été amoindri s’ils ne l’avaient pas été, et c’était assez agaçant de le voir écrit un peu partout.

Mais toutes ces petites choses ont été éclipsées par tout ce que j’ai aimé ! D’abord, les personnages : je me suis tellement attachée à Sophie ! Je me suis identifiée à elle quand j’étais plus jeune : ultra timide, pas sûre d’elle, bonne élève, assez peu populaire. Elle m’a fait mal au cœur à plusieurs reprises ; c’est quand même une enfant, et ce qu’elle vit n’a rien de facile. J’ai aussi aimé ses amis, et ses proches ! C’était tout simplement génial de se retrouver, à nouveau, au milieu d’un véritable groupe d’amis ! J’ai particulièrement apprécié Dex et Keefe ; le premier est assez drôle et attentionné, le second cache sa fragilité derrière une apparence de casse-cou. J’ai trouvé Edaline et Grady très touchants ; en revanche, comme je l’ai dit plus haut, Alden m’a agacée, puisque c’est lui qui détient l’information, mais ne la délivre pas ! L’histoire était captivante ; certes, ça peut aussi briser le cœur du lecteur, et ça, je ne m’y attendais pas, mais c’est aussi passionnant de découvrir ce monde, et son lien avec le nôtre, l’Histoire, les relations interespèces. C’était fascinant, et j’avais envie que ce soit vrai ! Remarque spéciale : on voit l’Atlantide !!!!! (faux) problème : le nombre de questions !! J’ai tellement envie d’en savoir plus ! Evidemment, j’ai adoré l’école de magie ! Quel plaisir de voir Sophie pendant ses leçons ; j’aurais quasi voulu en voir plus ! Et cela m’a encore rappelé Harry Potter dans le fait que le tome s’achève sur la fin de l’année ; peut-être est-ce la même chose pour les tomes suivants ? A voir ! Enfin, ce livre m’a émue ; je me suis retrouvé à plusieurs fois avoir les larmes aux yeux. Et quand un livre a cet effet sur moi, j’ai toutes les chances de l’aimer !

 

Donc, ça peut parfois paraître un peu enfantin, mais j’ai pris un plaisir formidable à lire ce livre. Je continuerai la série avec grand plaisir !! 

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes