Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Archive pour le 1 mai, 2018

Every Heart a Doorway de Seanan McGuire

Posté : 1 mai, 2018 @ 3:01 dans Avis littéraires, Coup de cœur | Pas de commentaires »

Genre : FantasyEvery Heart a Doorway

Editeur : Tor

Année de sortie : 2016

Nombre de pages : 169

Titre en français : Pas encore traduit

Synopsis : What happens after ever after … ?

ATTENTION, SYNOPSIS CONTENANT DES SPOILERS

Together, they walked across the property; the girl, the boy, and the dancing skeleton wrapped in rainbows. Neither of those who still possessed tissue and tongue spoke. This was the closest thing Loriel would have to a funeral; it would have been inappropriate to make light of it. They walked until they came to the place where the landscaping dropped away, replaced by tangle and weed, and the hard stretch of stony earth that had never been farmed or claimed as anything other than wilderness. Eleanor West owned it all, of course: her family had owned the countryside for miles around, and now that she was the last, every inch of it belonged to her. She had simply refused to sell or allow development on any of the lots surrounding her school. The local conservationists considered her a hero. The local capitalists considered her an enemy. Some of her greatest detractors said she acted like a woman with something to hide, and they were right, in their way; she was a woman with something to protect. That made her more dangerous than they could ever have suspected.

 

Avis : J’ai vu ce livre de nombreuses fois sur Booktube avant d’enfin me décider à le commander et à le lire ! Je ne regrette pas du tout !

Comme j’ai signalé que le résumé contient des spoilers, je me propose d’en faire un petit ici, histoire que vous sachiez un peu à quoi vous attendre. En gros, des enfants traversent des portails qui les mènent vers des mondes qui leur conviennent parfaitement ; mais pour diverses raisons, ils sont parfois renvoyés dans notre monde, et cherchent alors désespérément à retrouver leur chez-soi, le monde qui les avait accueillis. Leurs parents, qui ne comprennent rien à ce qui leur est arrivé, décident de les placer dans une école spécialisée, celle d’Eleanor West. Et c’est le lieu dans lequel se déroule l’action d’Every Heart a Doorway. Je ne préfère pas en dire plus, histoire que vous entriez dans le livre en ne sachant que ce qu’il faut. Sachez aussi qu’il est souvent comparé à Narnia, qui est sévèrement critiqué par un personnage du livre ! (je ne l’ai pas mal pris, mais j’ai vu des lecteurs qui n’avaient pas aimé Every Heart a Doorway justement à cause de ça, parce que c’est une de leurs séries préférées ; vous êtes avertis !)

En tout cas, j’ai eu le sentiment que ce livre était fait pour moi. Je me suis sentie à l’aise, comme chez moi, malgré l’ambiance un peu glauque – voire morbide. J’ai eu l’impression d’avoir trouvé un endroit parfait, à l’abri : j’aurais adoré vivre dans cette école, alors même que ce n’est qu’un lieu de transition. L’idée de trouver un monde qui nous convient parfaitement m’a enchantée, je l’ai trouvée magique ; j’ai maintenant envie de découvrir le mien ! Comme c’est rarement précisé dans les vidéos ou les avis que je vois, je tiens à préciser que ce livre comporte un mystère et une sorte d’enquête : c’est l’intrigue principale selon moi. L’explication des mondes et le développement de ces univers sont annexes, et seront sans doute plus présents dans les autres volumes ! Même si Every Heart a Doorway fait partie d’une série, il peut facilement se lire comme un stand alone ; je trouverai pour autant dommage de ne pas avoir une suite, ou des tomes compagnons ! Cet univers mérite d’être développé, et je veux absolument voyager dans ces mondes dont nous parlent les différents personnages. De plus, ce livre est très court, et paraîtrait trop court sans d’autres volumes. A cause de cela, certaines actions peuvent paraître incohérentes à certains lecteurs comme [SPOILER POTENTIEL] le déménagement des affaires d’un personnage par ses amis quelques minutes après sa mort, et la reprise des cours le lendemain (je tiens à préciser que, pour moi, Nancy n’est pas tout à fait concernée, étant donné qu’elle vient juste d’arriver) [FIN DU SPOILER] Enfin, j’ai aimé l’écriture de l’auteure, que ce soit son style ou le choix de ses mots. 

Je me suis aussi énormément attachée aux personnages : je me suis sentie très proche de Nancy, pas parce que j’aurais aimé vivre dans son monde, mais pour son envie de retourner chez elle, pour sa personnalité, et pour son respect de la vie comme de la mort. J’ai aussi aimé cette diversité de personnages : l’un d’eux est transgenre ! J’ai adoré Sumi et son sens de l’absurde [SPOILER] un peu dégoûtée qu’elle disparaisse si tôt dans la série ! [FIN DU SPOILER], Kade et sa personnalité, sa façon d’aider Nancy, ainsi que Jack et son côté non conventionnel et androgyne [SPOILER POTENTIEL] je n’arrêtais pas de la confondre avec un garçon à cause de son nom ! [FIN DU SPOILER] ! J’ai aussi beaucoup aimé Eleanor, j’aimerais en apprendre plus sur son histoire. Son dévouement force le respect ! J’ai moins apprécié Jill, sans doute à cause de son côté poupée. Bien sûr, je comprends sa douleur ; mais je comprends aussi qu’elle est au bord de la folie ! D’autres personnages sont assez désagréables, comme Angela et sa remarque sur la transsexualité, très peu à mon goût. Pour autant, tous les mondes m’intéressent beaucoup, j’ai tellement hâte de les découvrir dans les tomes suivants !!

La fin m’a presque fait pleurer [SPOILER] j’étais tellement heureuse pour l’héroïne, j’avais tellement envie qu’elle retrouve son monde ! [FIN DU SPOILER] Maintenant, je me maudis de ne pas avoir commandé la suite en même temps qu’Every Heart a Doorway, j’ai tellement envie de la lire ! Et je suis si contente que l’auteure ait décidé de prolonger la série après le tome 3 !! 

 

Donc, un excellent premier tome, très court, mais magique, qui m’a donné envie de poursuivre rapidement la série ! 

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes