Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

The World of Ice & Fire : The Untold History of Westeros and the Game of Thrones de G. R. R. Martin, Elio M. Garcia, Jr., et Linda Antonsson

Classé dans : Avis littéraires,Coup de cœur — 17 avril 2017 @ 17 h 21 min

Genre : Fantasy, Beaux Livres The World of Ice & Fire

Editeur : Bantam

Année de sortie :2014 

Nombre de pages : 311

Synopsis : The never-before-seen History of Westeros and the lands beyond with hundreds of pages of all-new material from George R. R. Martin.

If the past is prologue, then George R. R. Martin’s masterwork – the most inventive and entertaining fantasy saga of our time – warrants one hell of an introduction. At long last, it has arrived with The World of Ice &Fire.

This lavishly illustrated volume – featuring more than 170 original pieces of full-color art – is a comprehensive history of the Seven Kingdoms, providing vividly constructed accounts of the epic battles, bitter rivalries, and daring rebellions that lead to the events of A Song of Ice and Fire and HBO’s Game of Thrones. In a collaboration that’s been years in the making, Martin has teamed with Elio M. Garcia, Jr., and Linda Antonsson, the founders of the renowned fan site Westeros.org – perhaps the only people who know this world almost as well as its visionary creator.

Collected here are all the accumulated knowledge, scholarly speculation, and inherited folk tales of maesters and septons, maegi and singers. It is a chronicle which stretches from the Dawn Age to the Age of Heroes; from the Coming of the First Men to the arrival of Aegon the Conqueror; from Aegon’s establishment of the Iron Throne to Robert’s Rebellion and the fall of the Mad King, Aerys II Targaryen, which has set into motion the « present-day » struggles of the Starks, Lannisters, Baratheons, and Targaryens. The definitive companion piece to George R. R. Martin’s dazzingly conceived universe, The World of Ice &Fire is indeed proof that the pen is mightier than a storm of swords.

 

Avis : Cela fait un moment que je voulais lire The Untold History of Westeros : rien que voir les illustrations en feuilletant le livre m’a donné encore plus envie en le recevant. Mais, comme je me connais, je n’ai pas voulu le lire avant de pouvoir le faire de bout en bout, sans avoir à m’arrêter parce que je ne peux pas transporter le livre. Donc, j’ai attendu des vacances pendant lesquelles je n’avais pas trop de choses à faire ! Et voilà !

D’abord, j’adore l’idée de doter le monde d’A Song of Ice and Fire d’une Histoire : cela rend l’univers encore plus réel, encore plus représentable ! Elle est accompagnée d’une géographie, que beaucoup de lecteurs des livres, malgré les cartes, ont encore un peu de mal à se représenter (on peut encore y arriver pour Winterfell-King’s Landing, mais déjà King’s Landing par rapport à Dragonstone ou Storm’s End, c’est plus compliqué) ; de plus, les dites cartes ne montrent pas tout le monde connu, et j’ai été surprise de découvrir que Braavos, Meereen, etc, se trouvent sur un autre continent appelé Essos ! (je savais qu’elles ne se trouvaient pas à Westeros, et que le continent et elles étaient séparés par la mer, mais à part ça …) Le lecteur apprend tellement de choses, que, bien sûr, il ne retient pas tout ! De l’arrivée des Premiers Hommes à la royauté en passant par les Andals, nous sommes complètement immergés dans l’univers de la série (livre ou TV). J’ai vu certains avis qui regrettaient l’omniprésence des Targaryen ; bien au contraire, j’ai adoré qu’ils soient mis en avant de cette façon !! Dans la série, on ne sait pas grand-chose d’eux, excepté à propos de Daenerys et de son père, Aerys II : ici, on commence avec les dragonlords de Valyria pour arriver à la famille Targaryen, notamment avec Aegon the Conqueror et ses sœurs. Tous les rois qui ont régné à sa suite sont également présents, même si certains sont un peu plus effacés que d’autres, jusqu’à la révolte de Robert Baratheon – d’ailleurs, je ne savais pas que la famille Baratheon était une branche de la famille Targaryen, ni que la grand-mère de Robert en était une ! Le mot d’ »Histoire » peut donner l’impression que ce livre va être ennuyeux - je ne trouve pas l’Histoire ennuyeuse du tout, mais certaines personnes le peuvent – mais ab-so-lu-ment pas ! Comme dans la nôtre, elle est palpitante : le lecteur se trouve au milieu de complots, conflits, trahisons, intrigues de Cour, fratricides, régicides, etc ! Pas de temps morts, excepté peut-être dans la deuxième partie du livre, plutôt consacrée à la géographie, même si l’histoire de la famille « régnante » de chaque région est mise en avant. De plus, elle est racontée par un érudit qui se présente au début du livre, et qui, en l’achevant, nous permet de comprendre qu’il est déjà arrivé [SPOILER] au règne de Tommen ! [FIN DU SPOILER] Il doit donc reconsidérer certaines choses qu’il a dites au cours du livre, puisqu’il est dédié à Robert Baratheon, qu’il parle de nombreux personnages morts depuis, et qui sont encore vivants au moment où il écrivait. Les nombreuses anecdotes et mystères racontés rendent l’univers d’autant plus « réaliste » : est-ce qu’Untel a fait empoisonner Untel pour monter sur le trône ? Certains événements dont le lecteur a entendu parler dans la série se trouvent dans le livre, comme le conflit entre les Lannister et les Castamere, d’où la chanson « The Rains of Castamere », ou le tournoi pendant lequel Rhaegar offre à Lyanna Stark la couronne de roses d’hiver sous les yeux de sa femme et des frères Stark ! L’écriture, comme pour la série, est agréable, avec une pointe d’ »ancienneté ».

Bien sûr, ce qui fait l’énorme plus du livre, ce sont les nombreuses illustrations qui s’y trouvent. Elles sont fantastiques, merveilleuses, superbes !! Elles représentent de grands personnages, comme Tywin Lannister, Aerys II, Robert Baratheon, Rhaegar Targaryen, certain(e)s que l’on ne connaissait que de noms avant de lire ce livre, comme Rhaenyra Targaryen ou Nymeria, mais aussi les grands châteaux de Westeros : comment ne pas tomber amoureux de l’illustration de Highgarden ? Qui ne rêverait pas d’y vivre ? Certains scènes sont aussi illustrées, notamment des batailles célèbres, ou des grands événements, comme certains tournois dont celui de Jaehaerys I, ou la présentation de la couronne de roses à Lyanna Stark. Les endpapers sont particulièrement saisissants : le premier représente Dragonstone, le dernier, le combat entre Robert Baratheon et Rhaegar Targaryen ! Bien sûr, avant même d’ouvrir le livre, le lecteur sait déjà que le livre sera principalement consacré à la dynastie des Targaryen avec cette couverture !! Rien que le toucher en fait un livre spécial, puisqu’on dirait une sorte de grimoire ou de très vieux livre.

Enfin, ce livre m’a carrément donné envie d’une autre série dans le même univers qu’A Song of Ice and Fire, mais à propos des Targaryen. Au vu de The Untold History of Westeros, on pourrait se dire que c’est inutile, puisque beaucoup de choses sont déjà racontées ; mais au contraire, si l’auteur écrivait une série avec des points de vue différents comme c’est le cas avec la première, le lecteur pourrait découvrir la vérité sur la mort de nombreux personnages, sur les intentions d’autres, sur les conséquences de certains événements. Par les différents points de vue, il serait possible de tout remettre en perspective ! Mais j’attends déjà The Winds of Winter, je ne veux pas trop en demander ! *espoir*

 

Donc, un livre formidable, « indispensable » pour les fans inconditionnels de la série qui veulent toujours plus d’éléments sur cet univers fascinant.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes