Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Splintered, book 2 : Unhinged de A. G. Howard

Classé dans : Avis littéraires,Coup de cœur — 14 mars 2017 @ 17 h 36 min

Genre : FantastiqueUnhinged

Editeur : Amulet

Année de sortie : 2015

Nombre de pages : 387

Synopsis : Alyssa Gardner went down the rabbit hole and was crowned a Queen in Wonderland. She saved the life of Jeb, the boy she loves, and defeated Queen Red. Now all she has to do is graduate from high school. But Morpheus, the seductive, manipulative netherling who haunts her dreams, won’t let her leave her legacy behind that easily. When her two worlds collide and the intoxicating wildness of Wonderland starts to invade her « real » life, Alyssa must find a way to keep the balance between the two realms … or lose everything she loves.

 

Avis : J’ai adoré Splintered, premier tome de la série, que j’ai lu en été, et j’ai hésité à lire cette suite : c’était tellement original, tellement surprenant, que j’ai eu peur que le second volume ne soit pas à la hauteur du premier. J’ai aussi vu un avis négatif sur Unhinged et Ensnared qui m’a un peu refroidie. Je me suis finalement lancée !!

Quel bonheur de retrouver cet univers !! Toujours aussi gothique et morbide, toujours aussi fascinant, avec une réécriture  d’Alice’s Adventures in Wonderland qui reprend parfois des éléments précis, ce qui montre que l’auteure sait de quoi elle parle. J’ai adoré en apprendre plus sur ce pays des merveilles, ses lois, ses subtilités ! Encore une fois, A. G. Howard se montre prodigue en descriptions, ce qui aide le lecteur à imaginer ce qu’il lit, et à visualiser cet univers grandiose, ainsi que les vêtements d’Alyssa, les costumes pour le bal de promo, les décors. Le livre prend vie derrière nos yeux, et c’est vraiment exceptionnel ! Evidemment, la couverture - la plus belle des quatre livres pour moi ! – aide à se mettre dans l’ambiance avant même d’ouvrir le roman ! Comme dans le premier tome, il y a pas mal d’action ici, même si, à mon grand regret, nous ne retournons pas encore vraiment à Wonderland – seulement à travers d’autres personnages, ou d’autres éléments, mais Alyssa n’y met pas le pied, donc le lecteur non plus ! Une guerre est sur le point d’éclater entre Red et Alyssa, et elle risque de détruire à la fois le pays des merveilles et le monde des humains. On parle énormément de ce combat, difficile, et même impossible pour l’héroïne, et pourtant, il ne semble jamais arriver ! Cela entretient le suspense, et je dois dire que cela ne m’a pas gênée tellement j’avais envie de connaître la suite de toutes les intrigues qui s’entremêlent dans ce tome. C’est comme une préparation pour la véritable guerre plutôt que la guerre elle-même. Parlant de différentes intrigues, dans Unhinged, on en apprend plus sur les parents d’Alyssa – un régal ! -, sur la jeunesse de sa mère, sur son lien avec Wonderland, sur les lois de Wonderland, comme je l’ai dit plus haut, mais aussi sur Morpheus ; en gros, ce livre est dirigé vers le passé, afin qu’Alyssa et le lecteur sachent vraiment à quoi et à qui ils ont affaire. Petite mention pour le triangle amoureux : comme je crois l’avoir dit pour le premier tome, celui-ci, pour une fois, ne m’énerve pas, parce qu’il ne sort pas de nulle part. Les sentiments se justifient, et le lecteur lui-même a du mal à choisir ! Encore une fois, l’écriture est vraiment de qualité, mais cette fois, moins difficile à suivre pour moi : le premier tome était un peu flou à certains moments, j’avais du mal avec le vocabulaire employé par l’auteure. Ici, pas de difficultés ! Enfin, quelques passages teintés d’humour que j’ai adoré, soit dans les répliques, soit dans les situations. Mention spéciale : pas de manichéisme, ce que j’adore dans les livres !! C’est un monde tout en nuances, et non blanc ou noir.

Concernant les personnages, Alyssa, dans ce tome, m’a parfois agacé. Elle se fait tellement une opinion définitive sur les personnes qui se trouvent autour d’elle qu’elle ne se rend pas compte de leurs sentiments véritables, ou du fait qu’on peut se servir d’elles contre elle. A cause du fait qu’elle pense déjà les connaître, elle se retrouve dans des impasses, ou elle néglige des indices précieux qui auraient pu l’aider à agir plus rapidement. Aussi, elle tente de se convaincre qu’elle veut rester humaine, qu’elle ne veut pas laisser son côté netherling se manifester : elle se force à se retenir, ce qui crée des situations où elle ne se contrôle plus du tout. Dans ce tome, Alyssa apprend à concilier les deux parties de sa vie qu’elle ne voulait pas voir se mêler, et elle comprend que la seule façon pour elle d’être elle-même est de s’accepter, à la fois humaine et netherling, « le meilleur des deux mondes ». Elle reste tout de même attachante. Mention spéciale à son apparence de netherling !! Quant à Morpheus, il m’a beaucoup moins agacé que dans le premier tome ; mon agacement s’est reporté sur Allie. Ici, il est possible de comprendre ses sentiments, de le comprendre : son attachement pour Wonderland et tous ses habitants, sa passion pour Alyssa, sa jalousie maladive envers Jeb, son amertume envers Alison. Son arrogance cache sa sensibilité en mettant en avant sa confiance en soi. Certains passages le montrent même touchant [SPOILER] par exemple, quand il prend soin de Rabid White [FIN DU SPOILER] Et cette fois, c’est Jeb que j’ai moins apprécié. Concentré sur sa carrière, il néglige Alyssa, tout en travaillant pour leur futur. Incapable de se souvenir de son séjour à Wonderland, il est une proie facile pour qui veut manipuler Allie. Certaines de ses réactions m’ont agacée, mais j’admire sa combativité. D’autres personnages sont mis en avant dans ce tome : Alison, la mère d’Alyssa, que j’ai aimé découvrir, [SPOILER] et qui se révèle vraiment attachante [FIN DU SPOILER], Thomas, son père [SPOILER] grosse révélation de ce tome !! [FIN DU SPOILER], Chessie, tellement mignon !!!!, Rabid White, lui aussi mignon dans sa « creepiness », Jenara, un personnage attachant, même si elle n’apparaît pas longtemps, Red, déterminée et blessée par ce qu’elle ressent comme une trahison, une méchante que je ne trouve pas encore assez développée – dans le troisième tome ?! -, Sister Two, le personnage le plus effrayant du livre, qui cherche à se venger, et c’est encore pire que dans le premier tome !! – pourquoi toujours des araignées géantes ? -, petite apparition d’Ivory, personnage que j’aime beaucoup !

La fin laisse un arrière-goût amer [SPOILER] il est rare que les héros échouent, et si, c’est bien un échec qu’essuie Alyssa, malgré l’espoir que l’on peut sentir dans la dernière scène [FIN DU SPOILER] ; dans tous les cas, elle donne très envie de lire la suite !!

 

Donc, malgré quelques petits agacements, un second tome à la hauteur du premier, qui creuse encore un univers fascinant, qui montre un monde gris, et non manichéen, et qui donne envie de lire la suite !!

2 commentaires »

  1. Sylphideland dit :

    Ca m’a l’air trop beau !
    C’est une BD c’est ça ?
    Tu sais quoi ? L’univers d’Alice au Pays des Merveilles m’a toujours foutu une satanée trouille O.O
    Ce sourire sans chat me fait monter des frissons de terreur chaque fois que j’y pense, c’est horrible :’(
    Et pourtant, quand je vois la couv’ de celui-là, j’ai pas peur du tout :D

    • redbluemoon dit :

      C’est trop beau !!
      Non, c’est un roman, mais la série n’a pas encore été traduite en français ! J’espère qu’elle le sera bientôt, elle mérite d’être découverte !!
      C’est vrai que c’est un univers déjà un peu sombre dans la version originale, mais alors là, c’est pire !! Les personnages font deux fois plus peur, et leur mentalité est vraiment spéciale !! Le chat fait moins peur quand même, je le trouve plutôt mignon, mais les jumeaux – qui sont ici des jumelles !!!!! Affreux !!
      C’est très morbide, ça peut faire peur, mais ça vaut vraiment le coup !! :D

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes