Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Harry Potter and the Cursed Child de J. K. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne

Classé dans : Avis littéraires,Coup de cœur — 23 octobre 2016 @ 22 h 54 min

Harry Potter and the Cursed Child Genre : Théâtre, Fantastique

Editeur : Little, Brown and Company

Année de sortie : 2016

Nombre de pages : 330

Synopsis : The eighth story. Nineteen years later.

It was always difficult being Harry Potter and it isn’t much easier now that he is an overworked employee of the Ministry of Magic, a husband and father of three school-age children. While Harry grapples with a past that refuses to stay where it belongs, his youngest son Albus must struggle with the weight of a family legacy he never wanted. As past and present fuse ominously, both father and son learn the uncomfortable truth: sometimes, darkness comes from unexpected places.

Based on an original new story by J. K. Rowling, John Tiffany and Jack Thorne, Harry Potter and the Cursed Child is a new play by Jack Thorne. It is the eighth Harry Potter story and the first to be officially presented on stage. This Special Rehearsal Edition of the script bring the continued journey of Harry Potter and his friends and family to readers everywhere, immediately following the play’s world premiere in London’s West End on 30 July 2016. The stage production of Harry Potter and the Cursed Child is produced by Sonia Friedman Productions, Colin Callender and Harry Potter Theatrical Productions.

 

Avis : J’étais très impatiente de lire ce livre, et j’ai enfin pris le temps de le faire !! (depuis juillet/août, il était temps !)

Malgré les nombreux avis négatifs que j’ai lus, vus ou entendus, je dois avouer que j’ai adoré, et ce, pour de nombreuses raisons : les retrouvailles avec le monde des sorciers, toujours aussi magique et dans lequel j’aime toujours autant me perdre ; les retrouvailles avec des personnages connus, grandis donc forcément différents, mais cette différence reste cohérente, la plupart reste égale à eux-mêmes ; le voyage dans le temps (j’adore cette idée !) et ses conséquences : on est ce qu’on est parce qu’il nous est arrivé des choses bonnes ou mauvaises, même si ce n’est pas toujours évident, cela ne sert donc à rien de vouloir changer le passé ! (j’entends si souvent des gens en parler et refaire leur vie en « si » !) ; les nouveaux personnages que j’ai aimé découvrir, ainsi qu’une amitié surprenante que j’ai adoré ! ; l’humour présent malgré la gravité de la situation parfois, notamment avec les personnages de Ron et Scorpius ; les voyages dans le temps permettent de voir le monde des sorciers différemment, dans des versions alternatives horribles, mais qui permettent un passage avec un personnage mort !! ; des passages émouvants, avec le personnage dont j’ai parlé au-dessus, mais aussi disséminés dans le texte, des moments qui arrachent le cœur parce que c’est dur, mais qui le font fondre parce que c’est beau ou tellement triste. Comme dans tous les autres tomes d’Harry Potter, celui-ci comporte deux éléments principaux : l’amitié et l’amour. Ce sont toujours des thèmes majeurs ici. Enfin, les voyages dans le temps permettent de revivre des scènes des anciens livres, ou d’en découvrir qui ne s’y trouvent pas, des scènes passées très importantes. Cela aboutit à une sorte de fusion entre passé et présent. Est-ce que j’ai déjà dit que j’aimais les voyages dans le temps ?!!

Concernant les personnages, Albus Severus Potter est le personnage principal. Différent du reste de la famille Potter, il a du mal à s’y faire une place, et sa réaction est assez extrême. Sa relation avec Harry est sans doute la plus difficile. C’est un personnage tourmenté, proie facile pour les influences néfastes, et qui ne comprend pas du tout son père, le dénigre, et le rejette comme il peut. Vient ensuite Scorpius Malefoy [si vous voulez la surprise à propos de ce personnage, passez au suivant !!], qui m’a réconcilié avec ce nom honni ! J’ai adoré ce personnage ! Toujours gai malgré les ragots qui courent sur lui et la situation dans laquelle il se trouve, il est adorable, plein d’humour, et très différent de ce qu’on aurait pu attendre. Puis, évidemment, Harry Potter ! Il est égal à lui-même, il doute toujours autant, il est toujours aussi dégoûté par les sacrifices des autres pour qu’il vive et parvienne à sauver le monde des sorciers, ce qu’il est, d’ailleurs, toujours prêt à faire tout en restant modeste. Il est peut-être plus dur que le Harry ado, ce qui est normal, puisqu’il est père. Son sens de l’amitié et de l’amour est toujours aussi énorme, même s’il a des difficultés avec Albus. Quant à Ginny Potter, elle est, elle aussi, égale à elle-même : un caractère fort, déterminée, elle ne supporte pas qu’on touche à sa famille et à ses amis. Ron Weasley est celui qui apporte une touche décalée à l’histoire grâce à son humour qui fait rire parce qu’il n’est pas drôle justement. Fou amoureux d’Hermione, il est une bouffée d’air frais quand tout est trop sérieux ou grave. Et vient mon personnage préféré : Hermione Granger-Weasley. J’adore comment son personnage a évolué ici !! Son job lui va à ravir – honnêtement, je ne l’imaginais pas autrement ! – et ses versions alternatives sont aussi d’enfer que sa version « réelle » ! Sa force et son sérieux sont compensés par son amour, sans parler de son intelligence. Draco Malefoy est également présent, mais lui aussi très différent de ce qu’on a pu voir de lui dans les autres tomes – même s’il reste tout de même Draco ! Il est agréable de le voir de cette façon, sensible ; il montre enfin des émotions que l’on a pu vaguement percevoir dans le septième tome. D’autres personnages se trouvent dans le livre, comme Rose Weasley, qui a le même caractère que sa mère, James Potter, un garçon modèle, Lily Potter, un peu effacée parce qu’elle n’est pas encore en âge d’aller à Hogwarts, Minerva McGonagall, que j’ai adoré retrouver ici et qui, elle aussi, ne change pas par rapport aux autres tomes, Delphi Diggori, un personnage ambivalent. J’ai aimé aussi la mention de Neville Longbottom, mais j’ai trouvé dommage qu’il ne soit pas présent dans la pièce, tout comme Luna Lovegood.

La fin est à la fois impressionnante et calme (pour la toute dernière scène), pleine d’émotions elle aussi. Elle promet un changement de situation, le laisse entrevoir. Petite remarque en plus : je n’ai pas du tout été gênée par le format de la pièce de théâtre qui, apparemment, n’a pas convenu à tout le monde. Au contraire, il permet au lecteur d’imaginer tout ce qui n’est pas écrit, il lui laisse un large champ de création. Les décors et les didascalies aident tout de même pour ceux qui ont besoin d’un appui en plus du dialogue. La pièce doit être superbe à voir jouer, ça donne envie !!!

 

Donc, j’ai adoré ! Rien ne m’a gêné, et le monde des sorciers reste pour moi un univers merveilleux ! D’ailleurs, il nous reste encore beaucoup de choses à y découvrir ! J’aimerais beaucoup un nouveau livre, peut-être un roman cette fois, sur le passé, les guerres du monde des sorciers, l’époque des Maraudeurs ou la vie de Tom Jedusor, ou de Dumbledore. J. K. Rowling, m’entends-tu ? :D

 

4 commentaires »

  1. Sylphideland dit :

    Moi aussi j’ai beaucoup aimé !! Evidemment, ayant grandi avec Harry Potter depuis mes 12 ans, je suis biologiquement programmée pour aimer XD retrouver les personnages qui m’ont tant fait rêver m’a fait un bien fou !!! (bon, y’avait pas Luna malheureusement :P ) mais, contrairement à toi, j’ai été gênée par la simplicité du texte, j’ai trouvé ça assez décevant, je me suis dit que, quitte à publier un tome 8, pourquoi ne pas faire quelque chose de plus … plus quoi ? Comment les 7 premiers tomes ! Parce que là ça se lisait bien trop vite ! Genre en une après-midi je l’avais terminé, du coup j’étais hyper déçue :( mais c’est uniquement parce que j’ai quitté le livre trop vite XD
    Sinon, tout comme toi, j’étais heureuse de les revoir :D

    • redbluemoon dit :

      Je suis contente qu’on ait le même avis !! J’ai vu tellement de personnes qui n’avaient pas aimé que j’ai eu peur que ce soit vraiment mauvais, mais pas du tout en fait ! C’est vrai que ça se lit beaucoup trop vite, et que c’est peut-être le seul point décevant ! J’aimerais vraiment un nouveau roman, peut-être pas sur Harry Potter (même si c’est quand même génial de tous les retrouver), peut-être dans le passé, ce serait tellement sympa d’en apprendre plus ! On pourrait pas, je ne sais pas moi, signer une pétition qu’on envoie à l’auteur ? Non ? Elle s’en fout ? Bon tant pis xD

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes