Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Les Miscellanées Culinaires de Mr. Schott de Ben Schott

Classé dans : Avis littéraires,Coup de cœur — 18 mars 2016 @ 0 h 30 min

Les Miscellanées culinaires Genre : Dictionnaire, Cuisine

Editeur : Allia

Année de sortie :2007 

Nombre de pages : 153

Synopsis : Quelque part entre un livre de recettes, une carte des vins, un guide des manières de table et une histoire de l’alimentation, il y a Les Miscellanées culinaires de Mr. Schott. Aucun autre guide gastronomique ne vous dira quel est le goût d’une punaise d’eau géante, comment Hemingway composait ses Martini, pourquoi les asperges parfument votre urine, et quelle est la manière la plus sensée de commander du pop-corn au cinéma. Dans quel autre livre de cuisine apprendrez-vous à troquer les fèves de cacao avec les indiens Nahuas, à lire dans les feuilles de thé, à faire des ronds de fumée, à porter un toast en finnois, à cuisiner un Œuf Monstre ? Où, sinon dans Les Miscellanées culinaires de Mr. Schott, pourriez-vous découvrir ce que George Orwell pensait de la nourriture en conserve, pourquoi Zeus dormait sur un lit de safran, combien il existe de couleurs de Smarties, et quels sont les arcanes de la cérémonie japonaise du thé ? Les Miscellanées culinaires de Mr. Schott donneront autant de nourriture à votre esprit que d’esprit à votre nourriture – que vous soyez un glouton, un goinfre, un goulu, un gourmand, un gourmet, un gastronome ou un gastrolâtre. [voir pages 16 & 103]

 

Avis : J’avais adoré le premier « tome » des Miscellanées, et quand j’ai vu qu’un deuxième existait sur la cuisine, j’ai tout de suite eu envie de le lire !

J’ai passé un excellent moment de lecture ! Ce livre est un véritable régal ! On apprend tout un tas de choses, même si certaines ne nous serviront peut-être jamais, mais ce n’est pas ce qui est important : ce qui l’est, c’est de prendre plaisir à découvrir des choses insolites, extraordinaires, délicieuses, et parfois, quand même, peu ragoûtantes. Le savoir apporté est très varié, on passe des parfums Ben et Jerry’s aux mots en -phage et -vore, en passant par le menu du premier et de centième Prix Nobel. J’ai souvent eu faim en lisant certains articles, ou envie d’essayer les recettes ou les mets ce dont l’auteur parlait. J’ai parfois ri à des anecdotes que je trouvais loufoques, ou à des citations d’auteurs sur la cuisine, ou l’alcool. C’est vraiment le genre de livre à garder près de soi pour se replonger dedans, ou quand on cherche quelque chose : parce qu’il y a tout de même aussi des informations utiles, comme la manœuvre d’Heimlich, ou des appellations que l’on retrouve souvent sur les produits que l’on mange. On peut également lire des choses que l’on savait déjà, mais une petite piqure de rappel ne fait jamais de mal ! Encore une fois, l’index est bien fait, et je dois dire que j’ai beaucoup aimé lire les citations qui parsèment l’œuvre.

L’écriture, quant à elle, est bonne, fluide, même si la police, bien qu’agréable, est un peu petite – pour l’avoir montrer à des personnes qui se sont exclamés : « mais c’est écrit minuscule ! ». J’avoue que je ne m’en étais pas vraiment rendue compte à la lecture, mais après qu’on me l’ait dit, c’est vrai que c’est quand même écrit petit. Seul tout petit bémol : comme pour le premier livre, parfois – mais beaucoup plus rarement – je ne savais pas de quoi voulait parler l’auteur quand il n’introduisait pas certaines notions.

Ce que j’ai beaucoup aimé également, c’est que l’auteur nous explique parfois d’où viennent certaines appellations, comme « gastronomie », ou certaines vertus que l’on accorde à certains produits, comme le safran. Un article nous donne la façon de demander l’addition dans plusieurs langues, un autre, des insultes culinaires, un autre encore, les enseignes Coca-Cola dans le monde. Certaines anecdotes introduisent l’Histoire dans le livre, d’autres la mythologie. Une diversité telle que tout le monde peut trouver son bonheur !

 

Donc, un livre à lire sans modération, que j’ai adoré, et que je pense souvent feuilleter !

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes