Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Secrets d’Histoire, tome 3 de Stéphane Bern

Classé dans : Avis littéraires — 16 novembre 2015 @ 14 h 21 min

Secrets d'Histoire Genre : Historique

Editeur : France Loisirs

Année de sortie : 2014

Nombre de pages : 351

Synopsis : Complots politiques, affaires de mœurs, coups de théâtre … Stéphane Bern plonge au cœur de l’Histoire et de ses insondables mystères. Il nous entraîne aujourd’hui, à travers trente des plus grandes intrigues des siècles passées, sur les pas de héros magnifiques ou déchus. Découvrez l’ombre du Roi-Soleil ou le visage plus démoniaque d’Isabelle la Catholique, l’opportunisme d’un Talleyrand ou d’un Victor Hugo, le rôle tenu par les femmes du secret comme Roxelane, Marie Leczinska ou Eva Braun, les disparitions troublantes de Gabrielle d’Estrées et d’Alexandre Ier de Russie, en passant par les couloirs du Louvre, de l’Elysée et de la chapelle Sixtine, qui ont tant à révéler … Dans les coulisses du temps, là où se sont jouées les intrigues de palais et les luttes de pouvoir, Stéphane Bern parcourt les âges et pénètre les arcanes les plus obscurs de notre patrimoine culturel, pour faire de la grande Histoire le plus fascinant des romans.

 

Avis :Ce livre promettait encore de bonnes « leçons » d’Histoire sur les mystères de ses grandes figures, ou de ses événements incontournables.

Pourtant, j’ai commencé ce livre en juin, et je ne le finis que maintenant. Peut-être n’était pas le moment pour moi de lire ce livre, peut-être avais-je besoin d’un autre type de lecture. Toujours est-il que les histoires présentaient ici sont très intéressantes ; ce sont des personnages, comme Soliman le Magnifique ou Charles VI, que l’on connaît moins, donc peut-être que je me suis sentie moins « concernée » dans le sens où je ne m’étais jamais posée de questions sur ce dont nous parle Stéphane Bern. On apprend donc encore beaucoup de choses, sur des inconnus, ou des « héros », sur des objets ou des monuments aussi, comme le Saint-Graal, le Taj Mahal ou la Tour Eiffel. De plus, l’auteur ne se concentre pas sur un pays en particulier, mais parle de pays et d’époques différents, ce qui est d’autant plus enrichissant ! Encore une fois, dans ses articles, Stéphane Bern nous propose plusieurs théories sur la question posée, et nous montre celles qui ne collent pas, celles qui sont les plus vraisemblables, celles que l’on juge vraies. Les arguments nous sont donnés et le lecteur doit se poser les mêmes questions que les historiens pour tenter de comprendre (sans toujours tomber juste) ce qui s’est réellement passé.

Concernant les articles consacrés à l’époque moderne, j’ai également appris beaucoup, notamment avec Eva Braun et la théorie sur la mort d’Hitler présentée à la fin de cet article, mais aussi sur la libération de Paris, ou sur Einstein. Grâce à ce genre de livres, on voit vraiment l’histoire avec un regard neuf, ou sous un angle auquel le lecteur n’avait pas pensé, ce qui permet de faire des découvertes et de poser de nouvelles questions ; en effet, la plupart des énigmes ne sont pas résolues, et donnent envie d’en savoir plus !

Le lecteur voit également des personnages historiques assez différemment, sans doute de façon moins flatteuse que d’ordinaire, comme Victor Hugo, Talleyrand, ou le Général de Gaulle. Egalement, ce livre met sur le devant de la scène des personnages restés dans l’ombre, comme Eva Braun, ou Roxelane. Ont également été présentés des figures historiques dont je ne savais rien, comme Wu Zetian ou Christine de Suède, et d’autres dont j’avais simplement entendues parler, comme Gabrielle d’Estrées ou Isabelle la Catholique. Il m’a semblé que les femmes étaient très représentées dans ce tome, avec, en plus de celles qui ont déjà été citées, Marie-Caroline de Naples, Marie de Médicis (avec les Concini), Marie Leczinska et la duchesse de Choiseul-Praslin, femmes dans l’ombre ou dans la lumière, oubliées ou très connues, et qui ont toutes marquées l’Histoire de façon différente. J’ai beaucoup aimé découvrir leur vie, leur tempérament souvent ; beaucoup moins leur soumission et leur humiliation.

Petit bémol : j’ai trouvé, et cela m’a surprise, pas mal de fautes dans l’édition que je possède. Les erreurs d’inattention arrivent, mais des correcteurs sont normalement là pour les effacer.

 

En définitive, un bon Secrets d’Histoire dans lequel on apprend encore beaucoup sur différents pays et époques !

4 commentaires »

  1. LaLibrosphère dit :

    Je pensais en demander un pour Noël. Moi qui adore l’Histoire ! Dommage pour les erreurs, ça m’arrive souvent aussi et parfois, j’avoue que c’est énervant.

    • redbluemoon dit :

      Tu as raison, c’est vraiment instructif et intéressant :) c’est un peu dommage pour les erreurs, mais le côté pédagogique prend le dessus :) bonnes lectures !

  2. Seni dit :

    Slt.
    Cool que t’ai pu lire secrets d’histoire. Moi quand je le vois sur mon ordi ça beugue, et je ne retrouve pas les livres…
    Ha c’est énervant!! Breef… J’aimerais sincérement savoir quel était la face sombre de Victor Hugo vu toutes les belles choses qu’il a faite- à commencer par me donner un 18 à l’école primaire juste en faisant un exposé sur lui-XD. Vu que j’ai pas le bouquin j’aimerais savoir….
    C’est vrai que ce qui est bien avec secrets d’histoires c’est qu’il nous montre différentes facettes des personnages historiques. J’en ai beaucoup appris avec eux ;) . Haaa Isabelles de Castilles un personnage tant controversée. C’est vrai qu’elle restait à la fois une femme forte ce qui peut suscicer l’admiration à cette époque sexistes mais de l’autres a fait l’Inquisition et a tué des protestants, musulmans ainsi que juifs… Mais j’adore analyser ce genre de personnages.
    Ps: est ce que tu sais si il y a un secret d’histoire sur Robespierre
    Et encore une fois bravo pour ta critique
    :)

    • redbluemoon dit :

      Merci beaucoup !
      Je n’ai jamais regardé l’émission, je ne lis que les livres, et j’ai vu qu’un septième tome était sorti ! J’aime découvrir la face sombre de certains personnages, ainsi que la face éclairée d’autres. J’aime les personnages doubles, ceux qui ne sont pas manichéens, les complexes, difficiles à cerner.
      Je ne sais pas du tout s’il y a un secret d’histoire sur Robespierre, mais ça ne m’étonnerait pas.
      Merci encore ! :D

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes