Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Les miscellanées de Mr. Schott de Ben Schott

Classé dans : Avis littéraires,Coup de cœur — 30 octobre 2015 @ 9 h 04 min

Les miscellanées de Mr SchottGenre : Dictionnaire

Editeur : Editions Allia

Année de sortie : 2006

Nombre de pages : 154

Synopsis : Impossibles à lire d’un trait, mais impossibles à refermer, Les Miscellanées de Mr. Schott sont une collection unique de petits riens essentiels. Quel autre livre peut s’enorgueillir d’un index où se côtoient l’Enfer de Dante et l’entretien du linge ; le caviar et les °Celsius ; le concours de l’Eurovision et la fauconnerie ; π, Pimpanicaille et les plaies d’Egypte ? Où trouveriez-vous ailleurs, en ouvrant une seule page, le nom des scores de golf, l’échelle de piquant des piments, l’histoire de l’impôt britannique sur les chapeaux, les longueurs de lacets et le drapeau de la Guadeloupe ? Où, sinon dans Les Miscellanées de Mr. Schott, pourriez-vous trouver des informations sûres concernant le chat de John Lennon, le fournisseur officiel de cornemuses d’Elisabeth II, les travaux d’Hercule, ou encore les méthodes des homicides élucidés par Miss Marple ? Les Miscellanées de Mr. Schott sont un livre comme il n’en existe aucun autre : divertissant, imprévisible, et pour tout dire indispensable.

 

Avis :Je n’avais jamais entendu parler de ce livre avant qu’il me soit prêté, et il m’a tout de suite fait penser à L’Encyclopédie du savoir relatif et absolu de Bernard Werber. C’est donc avec plaisir que je me suis lancée dans la lecture !

Quel moment de lecture ! J’ai adoré cet ouvrage !! C’est tout à fait mon genre de livres !! C’est une sorte d’encyclopédie sur tout et rien, qui semble superflue, mais qui renferme des trésors de savoir, peut-être inutile, mais « indispensable » comme le dit le synopsis. C’est bien le genre de livres qui ne se lit pas d’une traite, mais que, dès que l’on a un petit moment, se retrouve entre nos mains et qu’on lit avec l’envie de découvrir encore de nouvelles choses. Certains savoirs sont insolites, d’autres nous sont déjà connus, l’on n’a jamais pensé à se renseigner sur d’autres. C’est une petite mine d’or, un recueil d’infos vraiment utiles parfois, anecdotiques d’autres fois, mais que l’on a plaisir à retrouver. Les Miscellanées de Mr. Schott est aussi le genre de livres dans lequel on se replonge très facilement, ou dans lequel on cherche une information que l’on est sûr d’y trouver ; cette œuvre est de celles qui ne quittent pas le chevet, ou le sac à main. De plus, l’index de la fin aide à retrouver très facilement un « article ».

En plus du savoir que ce livre nous apporte, j’ai trouvé l’écriture très bonne. Facile à lire, claire, et avec une police d’écriture agréable. Tout petit bémol : parfois, je ne savais pas du tout de quoi parlait l’article parce que je n’avais aucune notion dans le domaine qu’il concernait, et que l’auteur ne donnait pas d’introduction, comme il le fait pourtant la plupart du temps. J’avoue que, pour certains articles, comme « Mots utiles pour les jeux de lettres », je n’ai pas tout lu : ce genre de texte n’est pas fait pour ça, mais pour être parcouru à la recherche de quelque chose.

J’ai été ravie de voir la diversité des informations que ce livre nous donne !! L’on passe du drapeau de la Guadeloupe à la mort de certaines célébrités, des présidents des Etats-Unis aux rois mages, de citations philosophiques à comment nouer un nœud papillon ou un sari. C’est vraiment passionnant, et mon seul regret est que le livre ne soit pas plus long !!

 

En définitive, un livre excellent, un vrai coup de cœur, que je vais sans aucun doute souvent feuilleter, et qui me donne envie de lire Les Miscellanées culinaires de Mr. Schott !!

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes