Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Harry Potter and the Philosopher’s Stone de J. K. Rowling

Classé dans : Avis littéraires,Coup de cœur — 15 juin 2015 @ 23 h 42 min

Harry Potter and the Philosopher's StoneGenre : Fantasy, Jeunesse

Editeur : Bloomsbury

Année de sortie : 2000

Nombre de pages : 223

Synopsis : Harry Potter thinks he is an ordinary boy – until he is rescued by a beetle-eyed giant of a man, enrols at Hogwarts School of Witchcraft and Wizardry, learns to play Quidditch and does battle in a deadly duel. The Reason … HARRY POTTER IS A WIZARD !

 

Avis :  J’ai lu cette saga il y a très longtemps, plus de dix ans je crois ! J’avais adoré cette série, et j’avais très envie de la relire, afin de retrouver cet univers que j’avais adoré !

J’avoue avoir eu un peu de mal au début. Je n’arrivais pas à entrer dans le livre, ni dans l’univers que j’aimais tant. Je me suis dit que c’était sans doute parce que je connaissais déjà toute l’histoire, que je n’avais plus rien à découvrir de nouveau. C’est alors qu’Harry va prendre le train pour Poudlard, et j’ai ressenti une très grande nostalgie quand Neville est apparu, parce que ce n’est qu’un détail dans la première scène où il apparaît, alors qu’il devient de plus en plus important au fil des tomes. En réalité, en le relisant, je me suis dit que j’allais découvrir tout un tas de détails qui nous surprennent quand on apprend toute la vérité sur la série : et c’est bien le cas ! Je me suis donc enfin laissée envoûter (enfin !) par l’univers des sorciers ! C’est un monde fantastique qui m’avait fait rêver la première fois ; et c’était encore le cas pendant cette lecture ! Je me suis imaginée à la place de ces petits sorciers à l’époque, et la magie a encore une fois opéré ! J’arpentais encore les couloirs de Poudlard, la forêt interdite, la cabane d’Hagrid, les donjons. Je revoyais les personnages que j’avais aimé ou détesté : Hermione, Ron, Albus, Rogue, et tous les autres. Mais, comme c’est une relecture, j’ai eu un autre éclairage sur certains d’entre eux, comme Rogue, qui cache bien des secrets, que l’on découvre peu à peu dans les différents tomes. J’ai aimé retrouver les cours à Poudlard, qui semblent si exotiques face à nos propres cours, et qui donnent vraiment envie d’essayer, mais aussi le Quidditch, qui a le même effet que les cours !

Pour les personnages, c’est assez simple. Je suis déjà très attachée à Harry, Ron et Hermione. Le premier est le héros principal, courageux (bien sûr), mais très mystérieux pour le lecteur et pour lui-même, puisqu’il ne sait pas ce qui lui est arrivé. Il doute toujours de lui, ne comprend pas pourquoi il est si célèbre sans avoir mérité sa réputation, et a un goût prononcé pour l’aventure et les ennuis ! Le second est le meilleur ami type : il accompagne Harry dans toutes ses aventures, l’encourage, lui demande de faire attention, mais lui aussi aime l’aventure et se laisse entraîner assez facilement. Il m’a fait rire par sa maladresse et son manque de compréhension de la situation parfois. La dernière peut paraître énervante, et avec du recul, je me rends compte que je lui ressemblais beaucoup en ce qui concerne les livres, les cours, les examens, les devoirs, tout ça ! J’étais aussi une Mademoiselle Je-Sais-Tout, et je dois dire qu’elle m’a parfois agacée. Mais elle change par la suite, et c’est un de mes personnages préférés dans la saga. J’ai redécouvert d’autres personnages : Albus Dumbledore, le grand sorcier, que j’ai admiré pendant toute la série, et que j’admire encore ; Hagrid, un gros nounours émotif et émouvant, tout doux sous son aspect de géant, qui nous fait souvent sourire ; Neville, le petit maladroit qui doit apprendre à se défendre, et que l’on prend d’affection tout de suite ; Rogue, que l’on ne peut que détester à la lecture de Harry Potter, mais que l’on ne peut qu’étudier et apprécier à la relecture ! Et évidemment, Voldemort : la première fois qu’il apparaît, il est déjà l’horreur même. Il est le mal incarné, cela ne fait aucun doute.

Je dois reconnaître qu’en relisant Harry Potter, je me suis rendue compte que c’était bien un livre jeunesse. Quand j’ai fini la série, je me suis aperçue qu’elle évoluait en même temps que ses lecteurs : je ne ferais pas lire les derniers tomes à des enfants. Mais le premier, excepté la dernière scène avec Voldemort, est tout à fait lisible pour les plus jeunes. De plus, j’ai voulu relire Harry Potter en anglais pour découvrir le texte en tant que tel, sans l’intervention d’un traducteur. J’ai vraiment apprécié cette lecture en VO !

La fin donne, évidemment, envie de lire la suite, puisque l’année à Poudlard est terminée, et que l’on aimerait que cela recommence tout de suite ! Mais je pense que je vais attendre un peu avant de lire le second tome, et lire d’autres livres que je n’ai jamais lus avant !

 

En définitive, une de mes sagas favorites que j’ai pris beaucoup de plaisir à relire. J’ai redécouvert un univers que j’avais adoré, et que j’aime toujours autant !! Je ne peux que conseiller cette série !!

 

Challenge des 100 livres à lire au moins une fois

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes