Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Les Chroniques de Narnia, tome 4 : Le Prince Caspian de C. S. Lewis

Classé dans : Avis littéraires — 4 juin 2015 @ 18 h 42 min

Les Chroniques de Narnia tome 4  Le Prince CaspianGenre : Jeunesse, Fantasy

Editeur : Folio

Année de sortie : 2008

Nombre de pages : 236

Synopsis : Peter, Susan, Edmund et Lucy sont de retour dans le monde merveilleux de Narnia. Mais si pour eux une seule année s’est écoulée, dans leur ancien royaume, des siècles ont passé. Le terrible roi Miraz a pris le pouvoir et le pays tout entier est désolé. Seul le prince Caspian peut rétablir l’harmonie. Les enfants parviendront-ils à le retrouver ?

 

Avis : J’ai lu les trois premiers tomes de la saga, j’ai eu un avis mitigé sur eux, mais j’avais vraiment envie de continuer la lecture de la série !

Je trouve que ce livre n’a pas vraiment de lien avec le tome précédent, excepté le fait que nous nous trouvons toujours à Narnia ! Il a plutôt un lien avec le deuxième tome, même si, chronologiquement, les livres sont dans le bon ordre ! J’ai donc compris pourquoi les films ne suivaient pas du tout l’ordre des livres ! Mais je n’ai pas trouvé cela gênant pour autant, je me suis simplement demandée à quoi servait le troisième tome, mais je pense qu’on le découvre plus tard. On retrouve, dans ce volume, les personnages que l’on aime et que, pour la plupart, l’on a découverts dans les films : Peter, Susan, Edmund et Lucy. Ceux-ci entreprennent, pendant la majeure partie du livre, un voyage pour rejoindre Caspian. J’ai trouvé cela assez long, et j’avoue m’être parfois ennuyée … Il n’y a pas énormément d’actions : en réalité, il n’y a qu’une seule bataille qui n’en est pas vraiment une, et qui se passe très rapidement. Il n’y a pas non de véritable suspense, comme l’on pouvait s’y attendre ! De plus, le lecteur sent dans l’écriture que les livres sont destinés à des enfants. Des illustrations parcourent le tome, comme les premiers, ce que j’ai trouvé assez intéressant; en revanche, je n’aime pas du tout la typographie du livre qui m’a encore plus fait peiner dans ma lecture. Encore une fois, les passages qui m’ont le plus marqués sont ceux où Aslan apparaît. De plus, on peut trouver plusieurs mentions à la religion (chrétienne et païenne) dans le livre, avec la notion de fils d’Adam et fille d’Eve, mais aussi avec le symbole du lion qui appelle les créatures « mes enfants », et qui ne semble être qu’amour. Bacchus fait également une apparition !

Concernant les personnages, ils incarnent des valeurs différentes, et à cause de cela, sont un peu caricaturaux. Par exemple, Susan, qui incarne ici la rabat-joie de service qui râle tout le temps, mais qui s’excuse et reconnaît son erreur quand elle a la vérité sous le nez. J’aimais ce personnage dans le film, mais elle m’a vraiment agacée dans le livre ! Vient ensuite Lucy, qu’au contraire de Susan, je n’aime pas du tout dans le film, mais que j’ai apprécié ici. Bien sûr, c’est une petite fille, donc elle a des réactions de petite fille. Elle est un peu naïve, mais aussi douce et généreuse. Elle m’a semblé être un peu le personnage principal ici, plus que ses frères et sa sœur. Peter incarne clairement le courage et la bravoure, notamment dans la scène de « bataille ». Il est le roi parfait, même lorsqu’il doute, ce que ne montre pas vraiment le film. Edmund m’a semblé un peu effacé, mais très intelligent et très humble dans ce livre, pas du tout comme dans le deuxième tome. Quant à Caspian, le nouveau personnage de la série, il est timide et peu sûr de lui, bien qu’il soit le prochain roi de Narnia. L’on découvre son histoire, depuis son enfance, jusqu’au moment où il rejoint les Narniens, et j’ai trouvé que ce passage pouvait être intéressant pour celui qui n’a pas vu le film. Aslan apparaît également dans ce livre, et je dois dire que c’est mon personnage préféré. J’aime les scènes dans lesquelles il est présent plus que les autres, même si je ne saurais pas vraiment dire pourquoi. Trompillon, le nain rouge, est également un des personnages importants de ce livre : dubitatif, il reconnaît quand il se trompe, et est assez sympathique. D’autres personnages se croisent dans le livre, comme le Docteur Cornélius, qui m’a un peu fait penser à Albus Dumbledore, Miraz, le « méchant » de l’histoire, que j’ai trouvé plus nuancé dans le film, les Telmarins, les Narniens

La fin, j’imagine, peut être un peu surprenante pour ceux qui n’ont pas vu le film, mais elle est très rapide pour ceux qui l’ont vu ! En réalité, j’ai préféré le film au livre, ce qui est très rare ! Je trouve qu’il a su exploiter les sous-entendus de l’ouvrage pour créer des scènes qui en étaient absentes et pour donner un intérêt supplémentaire à l’histoire, comme le passage de la Sorcière, ou l’histoire entre Susan et Caspian. J’ai donc été un peu déçue finalement …

 

En définitive, une série phare, mais une petite déception. Un livre qui comporte des passages longs, une écriture et des personnages enfantins, mais qui reste tout de même agréable à lire !

 

Challenge des 100 livres à lire au moins une fois

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes