Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Contes des Royaumes, tome 2 : Charme de Sarah Pinborough

Classé dans : Avis littéraires — 2 mai 2015 @ 11 h 46 min

Contes des Royaumes tome 2  CharmeGenre : Romance, Conte

Editeur : Milady (Fantasy)

Année de sortie : 2014

Nombre de pages : 255

Synopsis : CENDRILLON, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction. Rappelez-vous les horribles belles-sœurs, le carrosse magique, le bal enchanté, la pantoufle de verre et l’éternel amour né au premier regard … … et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Cendrillon, telle qu’elle n’a jamais été révélée …

 

Avis : J’avais lu le premier tome de cette série en août 2014, et j’étais ressortie de ma lecture un peu mitigée. Je n’avais pas trop aimé la réécriture de Blanche-Neige, surtout que je n’aimais déjà pas cette princesse avant ! J’ai donc eu un peu d’appréhension en commençant ce second tome.

Je dois d’abord dire que j’ai bien aimé ce livre. J’aimais déjà le conte de Cendrillon plus que celui de Blanche-Neige, donc ça aide un peu; mais j’ai aussi préféré ce que l’auteure a fait de cette histoire. On retrouve les grands moments de l’histoire de la jeune fille, avec la pantoufle de verre (qui n’en ai pas vraiment une, et heureusement en réalité !), la marâtre, les belles-sœurs, le prince, le bal … Mais tous ces éléments sont complètement redécouverts par le lecteur. L’histoire originale n’est pas du tout comme l’histoire que l’on lit dans ce livre : les événements sont différents, plus proches de la réalité si l’on peut dire, et l’on se rend compte que d’autres contes se mêlent à celui-ci. De plus, les scènes de sexe qui se sont immiscées dans Poison sont très différentes dans Charme, et les deux princesses, Cendrillon et Blanche-Neige, sont difficilement comparables. La seconde a un peu l’air d’une sauvageonne face à la première, qui reste assez soft, et tournée vers l’amour. C’est cela qu’elle recherche, et qu’elle désespère de trouver. L’intrigue autour de la fée marraine (qui a bien changé depuis notre enfance !!) et de son valet est très intéressante, puisqu’elle nous fait étrangement penser à un autre conte …

Concernant les personnages, j’ai eu un peu de mal avec Cendrillon au début. Elle ressemblait plus à une gamine qui fait un caprice qu’a une jeune fille désespérée parce que sa marâtre la bat. Mais je me suis peu à peu attachée au personnage. Le pacte qu’elle a passé la force à suivre un chemin qu’elle regrette d’avoir emprunté, mais duquel elle ne peut plus dévier. Elle est assez courageuse, dans le sens où elle veut tout faire pour réparer ses erreurs. Je l’ai trouvé beaucoup plus « innocente » que Blanche-Neige, qui était plus libre et plus sauvage que la jeune fille que l’on découvre ici. En réalité, c’est une petite fille qui rêve de château et de prince sans connaître la réalité qui se cache derrière les apparences. J’ai apprécié le personnage du valet, qui tente d’aider la jeune fille dans sa quête, mais est aussi assez dur avec elle parfois, tentant de lui ouvrir les yeux. Il m’a un peu fait penser à Aspen dans La Sélection, excepté que je n’appréciais pas du tout ce personnage, et que la situation n’est pas du tout la même ! Le prince est beau (bien sûr c’est un prince !), et il pourrait tomber dans la caricature si on le voyait que par les yeux de Cendrillon. Mais, l’auteure réécrit aussi la vision du prince charmant, qui ne l’est plus autant. Il est mystérieux et secret, ce qui intrigue le lecteur. Il agit également sur un coup de tête, ensorcelé par la magie de la fée marraine. En lisant ce livre, je me suis dit que les princes des Contes des Royaumes étaient à la fois malmenés et manipulateurs ! Le personnage de la fée marraine est très différent de ce qu’il était dans le conte originel, et je l’ai d’autant plus aimé que j’y ai retrouvé un autre personnage dès que je l’ai découverte ! Les belles-sœurs de Cendrillon sont également très différentes des originelles ; je me suis assez attachée à Rose, la plaignant vraiment parfois ! La marâtre aussi n’est pas identique à celle que l’on découvrait dans Cendrillon. Son histoire est plus complexe que l’originelle.

En réalité, la touche d’enchantement des contes qui fait qu’un personnage est « gentil » et l’autre « méchant », ne se trouve pas dans ce livre. Comme le monde réel est plus complexe, l’histoire l’est aussi. Ce n’est plus un conte de fées, les personnages ne sont pas voués au mal ou au bien, mais plongent un peu dans les deux univers pour se composer de façon plus complète. Cette réécriture nous montre que les contes ne sont que des contes, qu’ils font rêver, mais que ce n’est pas ce qui se passe vraiment dans la vie, que c’est bien plus complexe, mais que ce n’en est pas moins beau parfois. La vie n’est pas plus terne parce qu’il n’y a pas de princes et de diamants partout, ce n’est pas cela qui compte, et ce livre peut le rappeler au lecteur. L’amour est finalement très présent dans ce tome, et je ne m’y attendais pas vraiment.

La fin est prévisible en partie, notamment en ce qui concerne directement Cendrillon. C’était évident, et c’est bien comme cela. Mais en ce qui concerne les autres personnages, et notamment le prince et Rose, j’ai été assez surprise. C’est vraiment une réécriture complète et une redécouverte totale. Enfin, en ce qui concerne le secret du prince, je pense qu’il était facile de s’en douter, et que ce n’est pas vraiment une surprise. En revanche, l’épilogue, lui, m’a étonnée ! C’était très original, mais aussi très actuel, et j’ai vraiment apprécié ce côté décalé que cela apporte aux contes ! Enfin, la fin de ce second tome amorce le dernier volume, qui promet encore son lot de surprises !

 

En définitive, un livre intéressant, qui réécrit vraiment complètement le conte de notre enfance, et qui nous plonge dans un monde plus réaliste, mais aussi plein de surprises ! J’ai préféré ce second tome au premier, et je pense bientôt lire la suite pour voir ce que Sarah Pinborough a fait d’Aurore, la Belle au Bois Dormant !

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes