Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Chi, une vie de chat, tome 1 de Konami Kanata

Classé dans : Avis littéraires — 4 mars 2015 @ 22 h 02 min

Chi, une vie de chat Genre : Manga, Jeunesse

Editeur : Glénat (Kids)

Année de sortie : 2010

Nombre de pages : 162

Synopsis : Que faire quand on est un mignon petit chaton et que d’un coup, on se retrouve tout seul ? Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ? Non, il y a plus drôle que ça : découvrir le monde ! Du jardin public à la maison, des chaussures au vétérinaire, des balles rebondissantes aux plantes d’appartement … La vie de chat est pleine de joies et de surprises. Et avec Chi, elle l’est encore plus ! Miaaaa …

 

Avis : J’aime les mangas et les BD où se trouvent des chats, parce que cela donne toujours des scènes drôles et mignonnes ! Et oui, parfois, il en faut pour se détendre !

L’histoire est très simple : un petit chat perd sa maman et se retrouve seul : il décide alors de retourner chez lui, mais ne retrouve jamais sa maison. A la place, comme le dit le synopsis, il décide de découvrir le monde. Ce manga est un des seuls que j’ai lus qui soit mis en couleur, et j’ai trouvé ça très sympa ! J’ai bien ri en lisant les aventures du petit Chi, qui n’en fait qu’à sa tête, et qui se retrouve souvent à côté de la plaque. Il ne comprend pas toujours ce que les autres personnages veulent de lui ce qui donne des scènes cocasses et drôles. L’histoire est donc simple, elle n’a rien d’extraordinaire, mais la manière dont elle est traitée fait rire. C’est intéressant et drôle de voir la vie à travers les yeux d’un chaton. Les graphismes sont sympas, j’aime beaucoup la façon dont Chi est dessiné : avec de grands yeux très expressifs qui montre très bien ce qu’il ressent.

Les personnages sont peu nombreux, ce qui permet de s’y attacher facilement. Chi est hilarant, un bébé qui découvre la vie tout en n’écoutant pas toujours ce qu’on lui dit. Il m’a beaucoup fait penser aux chats de mes amies qui font souvent un peu n’importe quoi, et qui font toujours rire leur propriétaire ! Evidemment, il est mignon comme jamais, et est mis dans des situations faites pour faire pousser un « Oooooooh » attendri aux lecteurs. J’ai particulièrement aimé la scène des chaussures quand la famille est partie ! Yosei est très mignon lui aussi, et semble apprendre en même temps que son chat. Il est également astucieux, et j’ai aimé la scène de la fenêtre. Les scènes qui impliquent le père sont également drôles, notamment après le vétérinaire. La mère, quant à elle, tente de « dresser » Chi tout en ayant quelques difficultés.

 

En définitive, un manga sympathique, dont le personnage principal est très mignon et drôle. Cela permet de se détendre et de rire ! Je lirai la suite avec plaisir !

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes