Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Les paradis fiscaux de Christian Chavagneux et Ronen Palan

Classé dans : Avis littéraires — 26 juillet 2014 @ 15 h 02 min

Les paradis fiscaux Genre : Essai

Editeur : La Découverte

Année de sortie : 2006

Nombre de pages : 114

Synopsis : Le rôle des paradis fiscaux dans la mondialisation est bien plus important que les échos d’évasion fiscale ou de blanchiment d’argent qui nous en parviennent. Qui sait, par exemple, que les îles Vierges britanniques investissent plus en Chine que les Etats-Unis ? Que les îles Caïman sont le quatrième centre financier mondial ? Ce livre précise ce que sont les paradis fiscaux et quelle est l’ampleur du phénomène dans la mondialisation contemporaine. Il retrace les étapes politiques qui ont soutenu leur émergence, à la fin du XIXe siècle, jusqu’au boom depuis les années 1960-1970. Il présente les utilisateurs des paradis fiscaux et les instruments qu’ils mobilisent pour opérer dans l’économie mondiale. Enfin, l’ouvrage analyse les politiques publiques qui ont été menées depuis les années 1920 pour lutter contre ces États parasites et explique pourquoi elles n’ont abouti à rien jusqu’à présent. On y découvrira que l’Union Européenne est aujourd’hui la zone la plus avancée sur la voie d’une possible remise en cause des paradis fiscaux.

 

Avis : Encore un livre pour les cours, et je pensais m’ennuyer à mourir. Il faut dire que les paradis fiscaux ne me passionnent pas vraiment, comme à peu près tout ce qui touche à l’économie. Mais finalement, j’ai appris beaucoup de choses très intéressantes, et surtout des choses que je ne soupçonnais même pas.

Ce livre est divisé en quatre parties pour bien nous faire comprendre ce que sont les paradis fiscaux, comment ils sont apparus, qui les utilisent et les tentatives avortées de lutter contre eux. Quand j’ai acheté le livre, je n’ai pas fait attention à l’édition, et donc je ne me suis pas rendue compte que celle-ci datait de 2006, et donc, ne prenait pas en compte les crises qui ont suivi … Seul un chapitre me manque, je chercherai des articles qui en parlent. Je me suis aperçue en lisant ce livre, je ne connaissais absolument rien aux paradis fiscaux. J’ai été très étonnée de ce que j’ai appris, et je me suis trouvée bien naïve à la fin de l’ouvrage. L’image que l’on nous donne des paradis fiscaux est vraiment faussée, et l’on se concentre sur des paradis exotiques qui sont censés à eux tout seuls regrouper la plupart des capitaux des personnages les plus riches de notre monde. L’image donnée par l’œuvre est très différente. L’histoire des paradis fiscaux est aussi étonnante. Quant aux usagers, on pensait les connaître, et on se rend compte ici qu’on en oublie la majorité, alors qu’il semble évident qu’eux aussi les utilisent. Les institutions internationales tentent de lutter contre eux sans réel résultat, puisque les intérêts personnels de tous ne vont pas dans le même sens, et qu’ils font preuve d’une ironie sans bornes en déclarant qu’il ne reste, en 2006, que cinq paradis fiscaux dans le monde. J’ai donc été vraiment surprise en lisant ce livre, en comparant l’image que nous donnent les médias, et l’image réelle des choses.

Le style de l’auteur est très abordable, il n’y a pas de termes compliqués, pas de formulations de phrases excentriques, ni de pédanterie. Il utilise l’ironie parfois, surtout à la fin du livre, quand il parle des tentatives de lutte contre les paradis fiscaux. Les explications sont claires, la thèse est exposée de façon logique, et il est simple de s’y retrouver.

 

En définitive, un livre qui peut intéresser tout le monde, qui n’est pas très compliqué à comprendre, et qui nous apprend beaucoup de choses, et change notre vision de la finance mondiale.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes