Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

A Song of Ice and Fire, book 1: A Game of Thrones de George R. R. Martin

Classé dans : Avis littéraires,Coup de cœur — 24 juillet 2014 @ 23 h 42 min

A Game of ThronesGenre : Fantasy

Editeur : Bantam Books

Année de sortie : 2011

Nombre de pages : 807

Synopsis : Long ago, in a time forgotten, a preternatural event threw the seasons out of balance. In a land where summers can last decades and winters a lifetime, trouble is brewing. The cold is returning, and in the frozen wastes to the north of Winterfell, sinister and supernatural forces are massing beyond the kingdom’s protective Wall. At the center of the conflict lie the Starks of Winterfell, a family as harsh and unyielding as the land they were born to. Sweeping from a land of brutal cold to a distant summertime kingdom of epicurean plenty, here is a tale of lords and ladies, soldiers and sorcerers, assassins and bastards, who come together in a time of grim omens. Here an enigmatic band of warriors bear swords of no human metal; a tribe of fierce wildlings carry men off into madness; a cruel young dragon prince barters his sister to win back his throne; and a determined woman undertakes the most treacherous of journeys. Amid plots and counterplots, tragedy and betrayal, victory and terror, the fate of the Starks, their allies, and their enemies hangs perilously in the balance, as each endeavors to win that deadliest of conflicts: the game of thrones.

 

Avis : J’avais vraiment hâte de lire cette série, je n’en ai entendu que du bien (la plupart sur la série télé, donc je me suis dit que le livre était encore meilleur !) Et je ne me suis pas trompée !

On est littéralement plongé dans le monde de Game of Thrones dès le prologue ! Nous sommes évidemment d’abord du côté de Winterfell, plus particulièrement près du Mur, et la première scène est déjà terrifiante ! L’histoire semble assez sinistre, et elle m’a fait penser à la série Les Bannis et les Proscrits, du point de vue de l’atmosphère ; sinon, l’intrigue n’a rien à voir ! Ce livre s’écrit sous plusieurs angles, notamment celui d’Eddard Stark, de ses filles, de sa femme, Catelyn, de Bran, de Jon, de Tyrion et de Daenerys, le seul personnage qui ne se trouve pas dans les Sept Royaumes. Cela peut paraître déroutant au premier abord, mais on se rend rapidement compte que le livre n’aurait pas pu être écrit autrement. On vogue d’un personnage à l’autre, d’une intrigue à une autre, et parfois, on aimerait que les chapitres soient plus longs, surtout quand il se passe des choses qui nous donnent envie de connaître la suite immédiate ! Je n’avais encore jamais lu un livre écrit de cette façon, et je dois dire que j’ai beaucoup aimé ! A cause de ce style d’écriture, plusieurs intrigues se mêlent : celle du roi, Robert Baratheon avec Eddard, Sansa et Arya, celle de Daenerys chez les Dothraki, celle du Mur, celle des Lannisters et de leurs secrets. Certaines sont plus importantes que d’autres, qui semblent mineures, mais cela donne des personnages très complexes et très complets. Il n’y a pas énormément de descriptions, mais l’on s’imagine très aisément les paysages, les bâtiments, les personnages. Les premiers sont splendides, et très divers, de Winterfell à King’s Landing, et surtout chez les Dothraki. Les seconds sont tantôt impressionnants, tantôt étranges. Les châteaux font rêver et le Mur, frissonner. En tout cas, ce livre m’a vraiment transporté dans un autre monde, et j’ai vraiment, vraiment adoré m’évader avec ce tome !

Concernant les personnages, comme je l’ai dit, ils sont très complexes, et très complets, ce qui les rend réalistes et proches de nous. J’ai bien sûr mes petits préférés : Eddard Stark (je me suis vraiment beaucoup attachée à ce personnage, pour mon grand malheur : pour moi, c’est LE héros), Daenerys Targaryen (je crois qu’elle est tout en haut de la liste ; elle est tout ce qu’une reine doit être, elle est impressionnante, et on oublie facilement qu’elle n’a que treize/quatorze ans !), Jon Snow (courageux, il prend la décision de sa vie ; je ne l’aimais pas au début, mais j’ai fini par l’apprécier), Arya (elle est touchante, forte et naturelle, elle ne s’embarrasse pas de courtoisies et de manières, je l’ai adoré) et Catelyn Stark (elle aussi est touchante, mais aussi très forte et courageuse à la fois, elle prend des décisions difficiles qu’elle fait tout pour ne pas regretter) ; et ceux que je déteste (mais je pense que c’est le cas pour à peu près tout le monde) : Jaime (quelle horreur !, arrogant, vaniteux, et, en l’imaginant, il m’a fait penser au physique de magazine …), Cersei (elle incarne la devise des Stark) et Tywin Lannister (il n’apparaît pas beaucoup dans ce tome, mais c’est assez pour se faire une idée sur le personnage), Alliser Thorne (il est le meilleur, personne ne peut le surpasser, tous les « petits jeunes » sont des imbéciles qu’il faut dresser … tout pour le détester), Viserys Targaryen (un roi déchu qui ne se rend pas compte qu’il ne retrouvera jamais sa couronne … Il m’a fait pitié en même temps que je l’ai haï), Petyr Baelish (il me fait penser à Peter Petitgros dans Harry Potter, un petit rat insidieux). Sur certains, je n’arrive pas à me prononcer, Tyrion (un personnage assez étrange, dont je ne sais pas trop que penser ; il me fait pitié, il m’énerve, et il me touche) et Sansa (dès le début, on se rend compte qu’elle est très influençable, qu’elle vit dans un monde tout rose, sans nuages, sans « méchants-qui-gagnent » ; ce qu’elle fait à la fin m’a vraiment dégouté. Je peux dire que je ne l’aime pas, mais en même temps, j’ai aussi pitié). Il y a d’autres personnages que j’apprécie, comme Jory Cassel, Jorah Mormont, Robb, et les amis de Jon. 

La fin est à la fois vraiment triste et merveilleuse, notamment grâce aux intrigues mêlées. On se dit qu’il va y avoir de l’action par la suite ! J’ai hâte de lire le deuxième tome !

 

En définitive, un premier tome excellent qui présage une série excellente, qui fera sans doute partie de mes préférées !

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes