Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Soul Eater Not!, tome 1 de Atsushi Ohkubo

Classé dans : Avis littéraires — 29 juin 2013 @ 20 h 47 min

Soul Eater Not!, tome 1 de Atsushi Ohkubo dans Avis littéraires couv50733862-193x300Genre : Manga, Shonen

Editeur : Kurokawa

Année de sortie : 2012

Nombre de pages : 208

Synopsis : C’est la rentrée des classes à Shibusen, la célèbre école pour faucheurs d’âmes dirigé par le Dieu de la mort en personne ! Qui dit nouvelle année dit aussi nouveaux élèves et Tsugumi, une arme démoniaque fraîchement débarquée du Japon, va intégrer les rangs du prestigieux institut. La jeune fille rêve de faire équipe avec un valeureux Meister mais va se heurter à la dure réalité des cours et de la vie en communauté.
Grâce à Tsugumi et ses amies, Death City n’aura bientôt plus de secret pour vous. Et qui sait, vous croiserez peut-être quelques visages connus au détour d’un des couloirs de l’institut…

 

Avis : Ayant entendu parler de Soul Eater, sans jamais l’avoir lu, je me suis dit que ce manga devait être bien. La couverture est sympa, et je me suis dit qu’elle cachait sans doute bien son jeu, sachant comment était Soul Eater.

Sans avoir lu l’ »original », je trouve l’histoire originale : une école pour entrainer des élèves à faucher des âmes. Assez étrange, mais intéressant. Dans ce tome, on entre directement dans l’histoire avec Tsugumi et une des héroïnes du manga originel, Maka. L’histoire est fraiche, drôle, et nous emmène ailleurs. L’héroïne ici est Tsugumi et, bien qu’elle semble ordinaire, comme le fait remarquer Anya, elle est convoité par cette dernière, par Mémé, mais également par un garçon. Tous veulent devenir son Meister, elle qui est une arme démoniaque. La scène où elle parvient enfin à se transformer m’a paru un peu trop facile …

Concernant Tsugumi, elle est drôle, ne se rend pas bien compte de ce qu’il passe entre ses deux amies, se laisse un peu dépassée par les événements et ne se croit pas à la hauteur. Anya, elle, fait semblant d’être forte et de ne pas vouloir se lier à Tsugumi, alors qu’elle ne désire que cela ! Mémé est assez drôle avec ses pertes de mémoires ! Les garçons les plus présents sont Akané et Clay, assez mystérieux : on ne sait pas grand-chose d’eux, excepté pour Akané, dont le mystère se lève à la fin du tome. Quant à Kim, la « sorcière », le mystère reste entier : pourquoi agit-elle comme elle le fait ?

 

En définitive, une série qui a l’air très sympa, et que je compte continuer dès la sortie du second tome, en Juillet 2013 !  

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes