Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Chroniques des Enchanteurs, T. 2.5 : Sublimes Lunes de Kami Garcia & Margaret Stohl

Classé dans : Avis littéraires — 13 mai 2013 @ 19 h 45 min

Genre :  Fantastique, JeunesseChroniques des Enchanteurs, T. 2.5 : Sublimes Lunes de Kami Garcia & Margaret Stohl dans Avis littéraires couv1901397-187x300

Editeur : Hachette, Black Moon

Année de sortie : 2013

Nombre de pages : 62

Synopsis : Ce jour-là, mon meilleur ami Link n’a pas réussi à finir son petit déjeuner gargantuesque. Ce jour-là, Link s’est rendu compte qu’il avait changé physiquement : quelques centimètres supplémentaires, un visage plus mature… Ce jour-là, il a appris qu’il se transformait en incube. Le premier et unique « Linkube » de Gatlin. Gatlin, cette délicieuse petite bourgade du sud des États-Unis où mon histoire avec Lena l’Enchanteresse avait commencé.

 

Avis : Lecture totalement imprévue, ce livre m’a sauté aux yeux quand je l’ai vu la première fois sur Livraddict. Je m’étais déjà dit qu’il était dommage que certains livres ne soient que des ebooks et ne sortent pas en français (et en « vrai » !). Je l’ai donc lu dès qu’il est sorti.

C’est une petite nouvelle qui se rattache très bien à l’histoire générale, puisqu’elle parle bien de l’intrigue, que l’on retrouve les personnages et les changements qu’ils ont connu. Elle ne lui apporte pas grand-chose pourtant, dans la mesure où un personnage apparait et disparait en quelques pages et que la seule vraie information importante est peut-être la découverte de Link à la fin, le renversement de situation et la solution au problème, et encore, puisque cela nous apprend seulement les nouvelles capacités de Link et que Macon est devenu son mentor.

Sinon, l’écriture est toujours la même, on ne parle absolument pas des personnages principaux, si ce n’est pour les mentionner et excepté à la fin. Je trouve intéressant que les auteures se concentrent sur un personnage en particulier, ceux qui l’entourent, ce qu’il aime dans la vie. Mais, peut-être aurait-il été mieux que le narrateur soit le principal intéressé ?

On en apprend aussi un peu plus sur Ridley, sur ses sentiments généraux et sur ceux qu’elle nourrit envers Link et on découvre un autre aspect de Macon : un mentor qui sait écouter mais qui sait aussi expliquer, faire comprendre.

 

En définitive, un tome qui nous en apprend un peu plus sur la vie de Link et ses nouvelles capacités. Pas indispensable mais agréable.  

3 commentaires »

  1. Booklimique dit :

    Moi aussi j’ai été étonnée quand j’ai vu le nombre de pages que contenait Bilbo le hobbit…
    J’avais bien envie de lire la trilogie y’a pas si longtemps, mais finalement ça me fait peur de m’embarquer là-dedans. J’avais déjà trouvé des longueurs dans Bilbo et il paraît que ce n’est rien comparé au Seigneur des anneaux… Et puis les films sont tellement bien! J’aurais peur d’être déçue ^^

  2. Marinette dit :

    Celui-là, je le lirai c’est sûr ! J’adore Link =)

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes