Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Un jour de David Nicholls

Classé dans : Avis littéraires — 9 mars 2013 @ 14 h 50 min

Un jour de David Nicholls dans Avis littéraires couv9745690-180x300Genre : Contemporaine

Editeur : 10/18

Année de sortie : 2012

Nombre de pages : 620

Synopsis : 15 Juillet 1988. Emma et Dexter se rencontrent pour la première fois. Tout les oppose, pourtant ce jour marque le début d’une relation hors du commun. Pendant vingt ans, chaque année, ils vont se croiser, se séparer et s’attendre, dans les remous étourdissants de leur existence. Un conte des temps modernes où la splendeur d’aimer a fait chavirer le monde entier.

 

Avis : J’avais des appréhensions par rapport à ce livre. Je m’attendais à quelque chose de tout rose, ou tout noir : une grande histoire d’amour avec un super happy end, ou deux êtres dépravés qui ne parvenaient jamais à se retrouver. Finalement, je n’ai pas été déçue ! Un jour parle à la fois d’amour de façon triste et joyeuse, sans tomber dans le mélodrame. J’ai trouvé l’histoire d’Emma et Dexter très compliquée, et je ne pouvais pas m’empêcher de me dire qu’il était vraiment dommage qu’ils se mentent constamment à eux-mêmes. Quelle belle ruse de l’auteur ! Nous faire attendre plus de 450 pages pour qu’enfin, ils se rendent compte de ce qu’ils éprouvent réellement ! Tout le long du livre, c’est la seule chose qu’on attend : que cette couverture devienne réalité ! En attendant, j’ai beaucoup aimé me promener dans leur vie. Je me suis parfois reconnue dans les pensées d’Emma, ses sentiments, ses malaises. Une part d’elle me ressemble.

J’ai trouvé les personnages très réalistes. Il n’y a pas de fausseté dans leurs sentiments, je pense vraiment que certaines personnes ont déjà ressenti la même chose. Ils pourraient être n’importe qui, quelqu’un que l’on croiserait un jour au coin d’une rue. Ils nous ressemblent aussi par certains aspects de leur personnalité et peut-être aussi par le déni de leurs sentiments. Ils ne veulent pas s’avouer ce qu’ils ressentent vraiment, que ce soit de l’attirance ou de la répulsion. De plus, au fil des années, on remarque l’évolution des personnages, ce qui les rend encore plus vivants. Ils changent, comme tout le monde.

L’histoire d’Emma et Dexter est vraiment particulière. J’ai trouvé très intéressant de la suivre. J’ai également beaucoup aimé le fait que l’on ne parle que d’une journée, très importante pour les deux personnages, qui scellent leur avenir. C’est comme si l’auteur voulait résumer leur vie à une seule journée ! Et pourtant, cela n’enlève rien au récit. On sait pratiquement tout des personnages, rien ne nous échappe. On assiste aux événements les plus marquants, les plus importants, sans rien de superflu.

La fin m’a un peu déplu, je dois l’avouer. Je ne m’attendais vraiment pas à ça ! J’ai trouvé ça bouleversant et je me suis mise à la place de Dexter. Quelle épreuve ! Mais l’auteur était ingénieux de ne pas laisser se terminer le livre sur cela. Je pense que les lecteurs seraient restés sur leur faim.

 

J’ai donc beaucoup aimé ce livre. L’intrigue m’a paru assez inattendue et intéressante. Une très belle histoire. 

3 commentaires »

  1. Pierre de jade dit :

    J’au vue le film que j’ai adoré, l’épreuve de dexter m’avait briser le cœur ils ont mis tant de temps a se trouver que ça se finisse si brusquement m’a choqué ^^

    • redbluemoon dit :

      Je n’ai jamais vu le film mais je pense que je vais bientôt le regarder. Pratiquement tout le monde en dit du bien ^^
      J’ai ressenti la même chose que toi pour l’épreuve de Dexter. C’était trop injuste …

  2. Elinor dit :

    Tu me donnes envie de le relire ! Je l’ai prêté à une amie que je vois uniquement l’été, j’espère qu’elle me le rendra cette année ! J’ai été surprise par la fin, mais un happy end aurait enlevé la complexité du livre je pense et le surtout le fait qu’il ne tombe pas dans la romance pure. Sinon, comme toi, je me suis beaucoup reconnue en Emma. ^^

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes