Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Exercices de style de Raymond Queneau

Classé dans : Avis littéraires — 26 février 2013 @ 9 h 56 min

Genre : NouvelleExercices de style de Raymond Queneau dans Avis littéraires couv35385875-178x300

Editeur : Folio

Année de sortie : Réédition 2012

Nombre de pages : 154

Synopsis : Le narrateur rencontre, dans un autobus, un jeune homme au long cou, coiffé d’un chapeau orné d’une tresse au lieu d’un ruban. Le jeune homme échange quelques mots assez vifs avec un autre voyageur, puis va s’asseoir à une place devenue libre. Un peu plus tard, le narrateur rencontre le même jeune homme en grande conversation avec un ami qui lui conseille de faire remonter le bouton supérieur de son pardessus. Cette brève histoire est racontée quatre-vingt-dix-neuf fois, de quatre-vingt-dix-neuf manières différentes. Mise en images, portée sur la scène des cabarets, elle a connu une fortune extraordinaire. Exercices de style est un des livres les plus populaires de Queneau.

 

Avis : En apprenant que je devais lire Exercices de style dans le cadre de mes études, j’ai eu peur d’être déçue par ce livre. Il n’avait pas l’air très attrayant. Donc, je n’en attendais rien.

J’ai eu tort de penser que je n’allais pas en tirer grand-chose ! J’ai trouvé cela très intéressant : ce livre nous permet de connaitre les différentes manières d’écrire un récit en nous montrant l’exemple, plutôt qu’en nous faisant un cours magistral où on utiliserait des mots compliqués, en nous demandant de refaire la même chose sans comprendre ce que l’on a appris. C’est très loin d’être ennuyeux : je me suis bien amusée et j’ai tenté de déchiffrer certaines façons d’écrire. L’avantage, pour bien comprendre, c’est que l’on connait déjà l’histoire. On sait à l’avance ce qu’il va se passer, cela nous permet de nous concentrer sur le style d’écriture et de reconnaitre certains mots. Je ne connaissais pas certains styles d’écriture comme celui des aphérèses, ou des syncopes. Cela nous permet de les connaitre sans prise de tête, et sans explication compliquée.

Souvent, quand on écrit quelque chose, on pense le faire de manière normale. Avec ce livre, on comprend qu’il n’existe pas vraiment de façon d’écrire normalement. Chacun choisit celle qu’il préfère. C’est pourquoi les récits ne sont jamais les mêmes.

 

Une très bonne lecture, rapide et amusante, que je conseillerais à toute personne qui aime écrire.

 

Un commentaire »

  1. Elinor dit :

    Sceptique également au début, j’étais en troisième, et on se disait tous que la prof devait être tombée sur la tête pour nous faire lire 99 fois le même histoire… Et au final c’est un de mes coups de coeur, Queneau est un vrai magicien des mots ! (ce qu’on a pu voir aussi avec Zazie ;) )

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes