Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Je vais bien, ne t’en fais pas d’Olivier Adam

Classé dans : Avis littéraires — 30 novembre 2012 @ 20 h 43 min

Genre : DrameJe vais bien, ne t'en fais pas d'Olivier Adam dans Avis littéraires couv24896327-180x300

Editeur : Pocket 

Année de sortie : 2006

Nombre de pages : 155

Synopsis : Une autre lettre de Loïc. Elles sont rares. Quelques phrases griffonnées sur un papier. Il va bien. Il n’a pas pardonné. Il ne rentrera pas. Il l’aime. Rien d’autre. Rien sur son départ précipité. Deux ans déjà qu’il est parti. Peu après que Claire a obtenu son bac. A son retour de vacances, il n’était plus là. Son frère avait disparu, sans raison. Sans un mot d’explication. Claire croit du bout des lèvres à une dispute entre Loïc et son père. Demain, elle quittera son poste de caissière au supermarché et se rendra à Portbail. C’est de là-bas que la lettre a été postée. Claire dispose d’une semaine de congé pour retrouver Loïc. Lui parler. Comprendre.

 

Avis : Beaucoup parlent du film, que je n’ai pas vu, et quelqu’un m’a vanté le livre, que j’ai fini par emprunter. L’histoire avait l’air intéressante, je me suis dit que je passerais un bon moment de lecture. Mais j’ai été déçue. Je m’attendais à autre chose. Je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire, ni à m’attacher aux personnages. Je n’ai pas du tout accroché au style de l’auteur : son ton est froid, il se veut franc mais devient cru. Ç’aurait pu être une histoire émouvante, c’est dommage …

De plus, je ne sais pas si je suis la seule mais, il me semble que je n’ai pas tout compris. J’ai dû perdre le fil à un moment … Par exemple : pourquoi est-ce écrit 1996 pour date de mort sur la tombe de Loïc alors qu’il est censé être parti en 1998 ? 

C’est trop cru, trop pessimiste, trop … noir. Je suis d’accord, on ne vit pas dans un monde de Bisounours, et c’est vrai que certaines personnes pensent que, si d’autres n’ont pas leur belle vie et un travail agréable, c’est parce qu’ils ne sont pas battus pour l’obtenir alors qu’eux sont nés avec une cuillère en argent dans la bouche et ne connaissent pas les difficultés que rencontrent certains, mais, la vie n’est pas si noire. Les hommes ne sont pas tous les mêmes, ce ne sont pas tous des porcs qui ne cherchent qu’à se faire la première venue. Je trouve tout ça un peu trop caricatural …

 

Je sais que beaucoup ont aimé le livre, et peut-être y ont-ils trouvé quelque chose que je n’y ai pas vu. Je retenterais un jour cet auteur,et j’espère que j’aurais une impression différente.

2 commentaires »

  1. evkinsdarkso dit :

    Est vu le film, ambiance intéréssante mais le scénario et notamment la fin aurait pu être bien mieu travailler…Je ne pense pas que le livre soit vraiment top…

    Dernière publication sur Les Chroniques d'Evkins Darkso : Homme célibataire: mode d'emploi

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes