Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Le Seigneur des Anneaux, tome 1 : La Communauté de l’Anneau de J. R. R. Tolkien

Classé dans : Avis littéraires,Coup de cœur — 22 novembre 2012 @ 21 h 24 min

Genre : Fantasy Le Seigneur des Anneaux, tome 1 : La Communauté de l'Anneau de J. R. R. Tolkien dans Avis littéraires le-seigneur-des-anneaux-t.1-la-communaute-de-lanneau-182x300

Editeur : Pocket 

Année de sortie : 2002

Nombre de pages : 698

Synopsis : Aux temps reculés qu’évoque le récit, la Terre est peuplée d’innombrables créatures étranges. Les Hobbits, apparentés à l’Homme, mais proches également des Elfes et des Nains, vivent en paix au nord-ouest de l’Ancien Monde, dans la Comté. Paix précaire et menacée, cependant, depuis que Bilbon Sacquet a dérobé au monstre Gollum l’Anneau de Puissance jadis forgé par Sauron de Mordor. Car cet Anneau est doté d’un pouvoir immense et maléfique. Il permet à son détenteur de se rendre invisible et lui confère une autorité sans limites sur les possesseurs des autres Anneaux. Bref, il fait de lui le Maître du Monde. C’est pourquoi Sauron s’est juré de reconquérir l’Anneau par tous les moyens. Déjà ses Cavaliers Noirs rôdent aux frontières de la Comté.

 

Avis : Avant de lire le livre, j’ai souvent regardé le film, que j’ai vraiment trouvé génial, et qui est, d’ailleurs, mon préféré. Les personnages sont très attachants – certains plus que d’autres – et les acteurs jouent très bien. Je me suis toujours dit que je lirais les livres ; j’avais commencé mais j’ai abandonné : rien que le premier, je le le trouvais très long, tout était trop décrit, je trouvais ça un peu ennuyeux (il faut dire que j’étais assez jeune et, je pense que je n’avais pas la maturité nécessaire pour lire ce genre de livres). Je me suis dit que je recommencerai plus tard. Et ce plus tard est arrivé !

La première partie m’a paru assez longue et lente. Il n’y a pas beaucoup d’action et il y a énormément de description, peut-être un peu trop, ce qui ne me permettait pas d’imaginer correctement les choses (le film m’y a aidé). Cependant, j’ai aimé en découvrir un peu plus à propos de l’Histoire de la Terre du Milieu, concernant les Elfes comme concernant l’Anneau ou les Hobbits. Il y a, évidemment, plus de détails et plus de scènes dans le livre, c’est ce pourquoi je les préfère aux films : on sait « tout », tandis que les films doivent éliminer des scènes, à cause de leur limite de temps.

J’aime beaucoup la scène du Conseil d’Elrond dans le film, et je l’aime encore plus dans le livre. En un chapitre, on en apprend plus qu’en près de quatre-cent pages ! C’est une partie très intéressante de l’histoire : on découvre certains personnages très importants comme Legolas, Gimli et Boromir. Par contre, je trouve dommage que le personnage d’Arwen ne soit pas plus développé dans ce tome (j’espère qu’il le sera plus dans les prochains !) Et l’on découvre également une partie de l’Histoire de la Terre du Milieu dont j’ai parlé au-dessus ; j’aurais également aimé en apprendre plus sur l’histoire d’Aragorn et d’Arwen, pas du tout évoquée dans le livre !

La seconde partie, quant à elle, est passée beaucoup plus facilement que la première ! Il y a plus d’actions, les personnages principaux sont tous présents, on les découvre peu à peu. J’aime beaucoup le fait qu’aucun ne soit manichéen : ils ont tous une part d’ombre et de lumière en eux, ce qui les rend plus vivants et plus réalistes.

Par contre, je ne comprends pas pourquoi je n’ai pas retrouvé l’émotion que j’avais ressenti lors du passage du pont de Khazad-Dûm. Je me souviens que ce passage m’avait beaucoup ému dans le film mais, là, c’était très différent … Je ne sais pas si c’est parce que j’avais vu le film avant ou si c’est parce que, dans le livre, cela se passe très rapidement, en quelques phrases, mais j’ai trouvé ça vraiment dommage … On ne ressent pas le choc, l’impact de ce qu’il se passe … 

Je trouve également dommage qu’il n’y ait pas beaucoup de langage elfique, ni de langage nain, et qu’il n’y ait pas de lexique pour ça. Sinon, le livre était vraiment à la hauteur de mes espérances, malgré quelques longueurs, qui rendent la lecture assez compliquée et l’imagination un peu difficile.

En définitive, un très bon classique !

 

challenge-des-100-livres-chez-bianca Classique dans Coup de cœur

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes