Redbluemoon

I found myself in Wonderland.

Les Petits Secrets d’Emma de Sophie Kinsella

Classé dans : Avis littéraires — 4 juillet 2012 @ 12 h 13 min

Genre : Chick-litLes Petits Secrets d'Emma de Sophie Kinsella  dans Avis littéraires couv65137545-180x300

Editeur : France Loisirs

Année de sortie : 2005

Nombre de pages : 491

Synopsis : Ce n’est pas qu’Emma soit menteuse, non, c’est plutôt qu’elle a ses petits secrets. Par exemple, elle fait un bon 40, pas du 36. Elle ne supporte pas les strings. Elle a très légèrement embelli son CV. Elle déteste sa cousine Kerry. Et avec Connor, son petit ami, au lit, ce n’est pas franchement l’extase. Bref, rien de bien méchant, mais plutôt mourir que de l’avouer. Mourir ? Justement … Lors d’un voyage en avion passablement mouvementé, Emma croit sa derrière heure arrivée. Prise de panique, elle déballe tout à son séduisant voisin. Tout et plus encore. Sans imaginer que l’inconnu en question est l’un de ses proches. Très proche même …

 

Avis : J’ai beaucoup aimé ce roman. On sait déjà comment ça va se passer mais l’idée de l’avion et du déballage de secrets est assez originale. En plus, l’histoire est bien racontée. Emma est attachante et on peut facilement s’identifier à elle (qui n’a jamais détesté un membre de sa famille sans jamais le lui dire ?). Elle pourrait ressembler à l’une de nos amies ou même à nous. Sa vie est assez semblable à celles d’autres femmes dites « ordinaires ». On vit donc l’histoire, on est vraiment dedans. Ses réactions sont celles que nous aurions sans doute eu à sa place. Et ses problèmes peuvent aussi être les nôtres. Elle a également nos défauts : elle est curieuse par exemple. Ce qui l’a rend encore plus attachante.

J’aime beaucoup l’idée de parler des secrets. On se rend compte que tout le monde a les siens et qu’ils peuvent être insignifiants mais difficiles à avouer. Et aussi que la curiosité peut être un vilain défaut quelques fois, qu’il ne vaut mieux pas insister quand c’est non (même si on insiste toujours !).

L’histoire est un classique. On connait déjà la fin mais c’est un plaisir de lire les aventures qui mèneront jusqu’à elle. Il y a beaucoup d’humour et on ne peut pas s’empêcher de rire à certains passages. Les plus émotifs pourront même passer du rire aux larmes.

Enfin, c’est un très bon roman Chick-lit. Un début mouvementé, des aventures pleines d’émotions et une fin heureuse. Il nous redonne le sourire et nous fait passer un bon moment. Pour ceux qui n’ont jamais lu de Chick-lit, je leur conseillerais celui-là pour commencer.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Baseball fans gather zone |
Eaudefiction |
Ici même |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kpg1221gpk
| Elenaqin
| la saltarelle des baronnes